les femmes militaires dans la guerre d'indochine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les femmes militaires dans la guerre d'indochine

Message  fanaindo le Jeu 24 Mar - 10:55

les femmes militaires furent nombreuses durant la guerre d'indochine on peut distinguer les catégories ci dessous
-les AFAT
les Rochambelles : conductrices d'ambulances et pour certaines infirmières
les infirmières : d'après le médecin commandant Grauwin retirées des hopitaux de campagne en 1952
les convoyeue de l'air
les plieuses de parachute
les femmes officiers ( 2identifiées)
-une femme médecin et pilote d'hélicoptère (j'ai oublié son nom) qui deviendra la 1ière femme générale
-la capitaine dentiste paulette Gravejal : elle séjournait temporairement dans les postes de la RG4. Par Malheur elle était à Dongkhé le 25 /05/1950 jour de la 1ère attaque vietminh elle est morte por la France
les officieuses
-paule Bourgeade : "secrétaire " du colonel de casties à Dien Bien Phu.pour la petite histoire les jours de visite de madame de cstries elle était emmenées en visite à isabelle
elle fut exfiltrée dans un avion sanitaire le lendemain du déclenchement de l'offansive
les femmes marocaines membre des BMC des bataillons marocains qui étaient liées par contrat avec l'armée et qui voyagaient à l'aller et au retour avec le bataillon dont elles dépandaient

fanaindo

Messages : 65
Date d'inscription : 21/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Femmes en guerre

Message  semperfidelis le Dim 27 Mar - 15:59

Bonjour (à Fanaindo en particulier),

encore un sujet passionnant.
On peut y rajouter les "marinettes" pour la marine, les assistantes sociales (Geneviève GRALL mériterait à elle-seule une rubrique),
les épouses (je pense au rôle de Youyou FOURCADE dans le repli vers la Chine lors du coup de force japonais).
Celle qui fut l'une des premiers pilotes d'hélicoptère, médecin de bloc et parachutiste, c'est Valérie ANDRE.
Dommage d'oublier aussi Brigitte FRIANG journaliste et parachutiste...
L'une des femmes "officier" fut Monique DANJOU (Mme VANUXEM), qui au terme de sa carrière récolta 8 citations et la cravate de la Légion D'Honneur.
Comment ne pas citer encore Susan TRAVERS qui servit en Indochine comme conductrice, seul adjudant-chef féminin de la légion étrangère qui ait jamais existé, et plus connue pour son rôle joué à Bir-Hakeim,
ces anciens mannequins (Eliette LEVEL-GAULMIN et Colette DUVAL) qui ont tout plaqué pour devenir plieuses de parachutes.

Pour ce qui est des officieuses, les sources sont "évasives" mais on retrouve à DBP les 11 Ouled-Naïl de l'ancien BMC de Laïchau, depuis que le poste est replié sur le camp retranché, leurs consoeurs nord-africaines. On oublie encore les épouses des guides méos du GCMA présentes aux côtés de leurs époux dans les gourbis près du GONO, quelques membres du ballet royal thaï, immobilisés dans la cuvette...

Et puis Anne-Marie, Béatrice, Claudine, Dominique, Eliane, Gabrielle, Huguette, Isabelle noms des points d’appui qui sont entrés dans l’histoire et les trop éphémères Françoise, Natacha, Junon, Lily, Marcelle, Octavie, Simone, très tôt noyées dans la tourmente.
En espérant avoir contribué à cet hommage,
cordialement,
Semperfidelis

semperfidelis

Messages : 89
Date d'inscription : 19/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

femmes en indo

Message  fanaindo le Lun 28 Mar - 0:24

j'ignorais que madame vanuxem fut militaire
je connaissais bien sur le nom de brigitte friang
dans son livre : le" repos des guerriers" jean marie binot remet en cause la présence des bmc à dien bien phu le seul réellement identifié étant celui du 1/2ième REI le bmc du tabor de laïchau a quitté la cuvette en même temps que son bataillon aérotransporté les 4 et 5 janvier 1954
une anecdote amusante : paule bourgeade lorsqu'elle accompagnait de castres dans ses inspections des point d'appui du gono avait été surnommée "miss gonocoque"
je ne sais s'ils existent un livre sur les rochambelles mais elles le mériteraient bien : certaines sont mortes au tonkin

fanaindo

Messages : 65
Date d'inscription : 21/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

a propos de genevieve grall

Message  fanaindo le Mar 29 Mar - 9:36

geneviève Grall était l'épouse du chef de bataillon GRALL anciencommandant le 5ième BCCP et officiait comme infirmière bénévolre au 3ième BCCP
le 24 février 1950,le 3ième BCCP est désigné pour sauter à Nghi Do au secours du poste attaqué
elle demande l'autorisation de sauter au commandant du 5ième BCCP, Romain Desfossés : refus de ce dernier .
2 heures après romain desfossé la retrouve au pied de l'avion en tenue de saut : elle exibe un ordre de mission du général Allessandri et embarque
son courage et son dévouement lui vaudront une proposition de citation de Romain Desfossé pas rancunier!!!

fanaindo

Messages : 65
Date d'inscription : 21/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

un AFAT hors normes

Message  fanaindo le Lun 25 Avr - 11:58

il s'agit d'une corse : Marina Ceccaldi : AFAT,agrégée de lettres, elle partageait son temps entre la faculté de droit ou elle enseignait et "Radio France Asie" ou en compagnie de Jacques Chancel elle a animé de 1948 à 1954 une émission trés populaire auprès du CFEO : "le disque du soldat"émission qu'is signaient : "jacques et marina"

fanaindo

Messages : 65
Date d'inscription : 21/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: les femmes militaires dans la guerre d'indochine

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum