72° Bataillon du Génie

Aller en bas

72° Bataillon du Génie Empty 72° Bataillon du Génie

Message  Le Begue le Mer 29 Déc - 10:30

SOURCE : Précis des Unités du Génie, Cne Giudicelli - Maj Dupire -2008-




72e bataillon du Génie 72° Bataillon du Génie 072_bg10
Réaliser en fonçant

1ère formation : Créé le 1er juin 1943. Dissous le 29 février 1944.
2ème formation : Créé le 1er octobre 1945. Porte l'épithète Colonial de septembre 1947 à août 1949. Dissous le 30 septembre 1955.
3ème formation : Créé le 1er mars 1957. Dissous le 31 août 1965.

Décorations : Croix de guerre des TOE, une palme, une étoile de vermeil.

Ascendant : 294e Bataillon d'Infanterie. Descendants : 33e RG


Résumé : Le 72e bataillon du Génie est créé en 1943 au camp du Lazaret à Port Saint-Louis du Sénégal. Il est dirigé vers le Maroc et stationne à Port-Lyautey en novembre de la même année. Le bataillon était prévu pour être le bataillon du génie de la 2e DIC, puis de la 10e DIC. Il compte dans ses rangs les éléments de la compagnie de sapeurs mineurs de Dakar, des compagnies de Pionniers du Soudan et du bataillon Porté d'AOF. Il compte également de nombreux volontaires des Forces Françaises Libres venant de Guyane.
Pour des raisons organiques, la 10e DIC est dissoute. Le 17e RTS et le 72e BG en faisaient partie. Le 17e RTS va devenir un régiment du génie de corps d'armée. Les sapeurs du 72e BG constituent le noyau actif, chargés de l'instruction génie de ces tirailleurs. De la fusion de ces unités vont naître le 17e RCG et le 117e BCAG.
Il faut attendre la dissolution du 17e RCG pour que le 72e bataillon du Génie soit créé une seconde fois. Le premier bataillon du 17e RCG rejoint Grenoble et complète ses effectifs avec les éléments regroupés au COG 514. Le bataillon est reconstitué le 1er octobre 1945. Il rejoint Marseille début décembre, embarque à destination de l’Indochine le 17 janvier et débarque à Saigon le 7 février 1946.

C'est en Annam que les compagnies commencent les missions d'ouverture et de rétablissement d'itinéraires puis en Cochinchine, dans la Plaine des Joncs.
En 1947, la base arrière est installée à Hué. Le bataillon se renforce d'une quatrième compagnie de combat dont les effectifs proviennent des pionniers Laotiens. Le champ d'action des compagnies s'élargit considérablement, s'étendant jusqu'à la région des Plateaux et au Laos. Le débarquement dans la baie de Chou-May, au sud de Nam-Dinh marque le début des opérations François et Robert, qui aboutissent à la prise de Quang-Tri et de Hué. Après avoir établi au Tonkin un pont sur la rivière des Parfums, la zone d'action du bataillon englobe désormais la région des Plateaux et le Laos.
En 1948, le centre d'activité du bataillon se situent toujours en Annam et Cochinchine. Les compagnies participent aux opérations sur Ban-Me-Thuot, Pleiku, Vientiane, et Luang-Prabang. Elles sont engagées dans les opérations Benoît, Bernard et Barnabé. Entre ces opérations, les 21e et 1ère compagnies stationnent à Hué, la 2e compagnie à Quang Tri, la 3e compagnie à Dong Ha et la 4e compagnie à Savannakhet.
En 1949, les combats continuent avec les opérations Maurice et Hercule. Le bataillon intervient dans les marécages d'Uu-Diem, le Col de Nuages, ou encore au Cap Varella. En 1950, poursuite des opérations en cours Maurice et Hercule et des opérations fluviales dans les marécages de Uu-Diem. Depuis le 16 août, la 21e compagnie de commandement et des services devient mixte, renforcée par des légionnaires mécaniciens formés à Sidi Bel Abbes. Le 14 septembre, la 4e compagnie pase au 75e bataillon du Génie.
En 1951, le bataillon continu de combattre et à maintenir la route stratégique du Col des Nuages, du Cap Varella et de l'Ile de My-Loi. Une compagnie œuvre dans le cadre de l'opération Quadrille. L'expression "travaille dans l'emploi" se concrétise pour le bataillon pendant les années 1952 et 1953 par la construction de 200 ponts et ponceaux, la réalisation d'un millier de blockhaus et le relevage de plus de 10 000 mines. Pour cette dernière année, le 72e bataillon du Génie réalise un pont Bailey flottant sur Cubic Ponton de 352 mètres, pour franchir le Song Kien Giang. Pendant les années 1954 et 1955, les opérations se poursuivent au Moyen Laos.
Le bataillon se rassemble à Tourane et quitte l’Indochine le 16 juillet 1955, à destination de l’Algérie où il est dissous. La totalité du personnel passe alors au 19e régiment du Génie pour y devenir le 3e bataillon (III/19).

En troisième formation, le bataillon est stationné en grande Kabylie, à Dra-el-Mizan. En fait, il s'agit du 294e Bataillon d'infanterie. Par modification nominale, il est désormais le 72e bataillon du Génie. Dans le secteur de la 14e DI puis de la 27e DIA, il participe avec elle à toutes les opérations. La 72/1, également connu pour être le commando de chasse P.06, fait partie de la réserve opérationnelle de la division. Elle est très fréquemment employée comme unité de fantassins et se spécialise rapidement dans la recherche, la destruction de caches rebelles et le combat de grotte.
Pendant cinq ans, de 1957 à 1962, les activités du bataillon seront ponctuées d'opération dans le Djurjura, du Bou-Mahni, du Yayia-Moussa, de Palestro, Fort National… Outre ces opérations, les compagnies jouent un grand rôle dans la pacification en ouvrant de nouvelles routes, bâtissant des monuments publics dont des écoles. Pour l'une d'entre-elles, le bataillon fournit également l'instituteur. Pendant l'année 1961, le bataillon rejoint le secteur de Nemours et bénéficie du renfort d'une quatrième compagnie. Celle-ci est formée à partir de la 2e compagnie du 3e bataillon du 19e régiment du Génie.
Après les accords d'Evian, le bataillon rejoint Mers-El-Kébir en avril 1962. Le 1er juillet 1965, il quitte l'Algérie pour rejoindre Kehl afin d'y être dissous le 31 août. La totalité du personnel passe alors au 33e régiment du Génie.


Merci à tous ceux qui pourront m'aider à compléter les renseignements de cette unité.

Cordialement,
Louis Le Bègue.
Le Begue
Le Begue

Messages : 47
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 67
Localisation : Anjou

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum