Sous lieutenant Jean CHAINE, Régiment Mixte d'Infanterie Coloniale, MPLF 1948

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous lieutenant Jean CHAINE, Régiment Mixte d'Infanterie Coloniale, MPLF 1948

Message  Anatole le Ven 11 Nov - 10:02

J'ai fait imprimer à compte d'auteur une biographie de Mon oncle Jean Chaine mort pour la France à Na Sam sur la RC4 le 2 janvier 1948. pour sa mémoire et celle de ses camarades.

"Jean Chaine vit en Tunisie où ses parents ont émigré, depuis Lyon, suite à la crise économique de
1929. En juillet 1943, à dix-neuf ans, il s’engage comme deuxième classe afin de participer à la libération
de la France occupée par les nazis. Idéaliste mais aussi pragmatique, il a toujours rêvé d’être administrateur
colonial. Dans ce métier et au loin, il pourra, pense-t-il, être indépendant, loin des médiocrités de la
métropole. Il pourra aussi contribuer à l’organisation comme à la formation des peuples coloniaux, idéal
constant de la Troisième République. Je le cite :
« Je suis né pour une vie indépendante. Crever de faim six mois et être riche ensuite pour re-crever de faim. Ne
pas être lié à des contingences sociales, ces grandes hypocrisies !
Vous jugerez ces pensées comme du délire, mais j’ai envie, envie, une envie folle de partir après la guerre
n’importe où. Tout ce qui est loin est bon et plus loin mieux vous vivez une vie pleine. Se claquer, mais jouir
des années de jeunesse. Jouir de sa force, de sa liberté. Aller planter de la canne à sucre en Guyane, récolter du
réglisse au Tonkin ou chasser l’ours en Alaska... »
Jean est promu officier de réserve à Cherchell en Algérie en novembre 1944, puis affecté aussitôt
sur le front d’Alsace avec la Première Armée du Général De Lattre De Tassigny. Début avril 1945 il
franchit le Rhin avec ses camarades. S’en suivent cinq jours flamboyants de combats héroïques. Debout
sur la tourelle de son char, imprudent, il est grièvement blessé de deux balles au poumon. Il reste entre la
vie et la mort pendant plusieurs jours. Tout juste rétabli, à sa demande, il est affecté à Coëtquidan pour
une formation militaire complémentaire lui permettant de devenir officier d’active. Incapable, dit-il, de
faire autre chose, il laisse son vieux rêve prendre corps. À ce moment la guerre a repris de plus belle en
Indochine. La France et les intérêts de certains s’y cramponnent.
En février 1947, il quitte la France par bateau depuis l’Estaque de Marseille pour Saigon à la rencontre
de son destin fulgurant et glorieux.
Cette histoire d’une vie offerte à son pays, il l’a écrite lui même dans une correspondance soutenue
avec ses parents et sa famille. Il conte avec verve et talent ses espoirs, ses craintes, ses émotions, les victoires
sur lui-même, ses désespoirs et ses rages contre l’inanité d’une guerre sans doute perdue d’avance.
Les commentaires apportés à cette correspondance sont destinés à la replacer et à la mettre en relief dans
son cadre historique et familial : histoire exemplaire de cette famille et de ce jeune homme en une période
troublée de l’Histoire de notre pays. Beaucoup de familles pourront sans doute s’y reconnaître au travers
des valeurs qui ont fait notre pays".


Anatole

Messages : 5
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 77
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous lieutenant Jean CHAINE, Régiment Mixte d'Infanterie Coloniale, MPLF 1948

Message  Admin le Sam 12 Nov - 18:27

Bonjour,

Messages concernant la présentation effacés. Nom du sujet remis en forme selon la norme.
Vous pouvez poster les photos à la suite sur ce sujet.

merci d'avance,
Antoine.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1601
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 24
Localisation : St-Aignan (41)

http://laguerreenindochine.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum