Forum La Guerre d'Indochine
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Sergent-chef Jean Auguste NOYER

Aller en bas

Sergent-chef Jean Auguste NOYER Empty Sergent-chef Jean Auguste NOYER

Message  trek.06 le Mer 11 Nov - 16:52

Bonjour,

Je suis à la recherche de renseignements sur un cousin de la famille Jean NOYER né le 05 juillet 1925 à SALON (Bouches du Rhône) affecté au 1 B.M 8 RTM. Porté disparu puis mort pour la France le 07 octobre 1950 au cours de la progression sur THAT KHE (TONKIN), son corps n'a jamais été retrouvé. Sa mère a complètement perdu les pédales lors de sa disparition et le sujet était tabou dans la famille.

Je ne connais rien sur cette guerre et je souhaite retracer les dernières heures de la bataille de Jean. J'ai lu quelques articles sur des sites, j'ai parcouru le forum, mais j'ai du mal. J'ai reçu des documents du Ministère de la Défense, c'est pour cette raison que j'ai ces renseignements sur lui. Je sais également qu'il a obtenu une citation pour l'attribution de la Croix de Guerre des Théâtres Ext. avec étoile de bronze pour la défense de CAO BANG du 15 au 19 août 1949 près du poste de VOCHANG (TONKIN).

Si vous avez des renseignements sur ces 2 batailles voir des photos, je vous en remercie par avance.

Cordialement,
Cyrille

trek.06

Messages : 5
Date d'inscription : 31/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Sergent-chef Jean Auguste NOYER Empty SERGENT-CHEF JEAN AUGUSTE NOYER

Message  adrien le Lun 21 Déc - 17:57

> Voilà ce qu’on peut trouver sur le Net en ce qui concerne Le Bataillon de Marche du 8° RTM et  la mort de votre cousin : Jean  NOYER avec les références de Sources si vous voulez aller plus loin. Ne pas oublier de parcourir le Forum.
Ce n’est pas toute l’histoire de cet épisode de la guerre d’Indochine. Ce n’est pas non plus toute l’histoire de ce bataillon de Marche du 8 ème R T M .C’est juste les moments et les endroits où votre cousin a vécu les derniers moments de sa courte vie. Honneur à lui et à ses camarades.
Qu’il est été porté disparu, ce n’est pas étonnant compte tenu que les derniers combats de son bataillon se sont déroulés sur un parcours et non sur une position fixe.
Le BM/8e RTM débarque le 7 mai 1949 à Haiphong, il relève en zone côtière le BM/5e RTM, puis il occupe le secteur N.E. Il assure la. sécurité de la RC4 à partir de LANGSON et DONG KHE.
Fait partie, avec le 1er BEP, de la colonne Lepage. Il est pratiquement disloqué au défilé de Coc-Xa, entre le 2 et le 7 octobre. Le BM/8eRTM sera dissout le 10 mai 1951.
A partir de l’adresse
https://fr.wikipedia.org/wiki/8e_r%C3%A9giment_de_tirailleurs_marocains

Sergent-chef Jean Auguste NOYER Caoban10
<http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/complementter.php?table=bp&id=598867
Source  http://archives.ecpad.fr/wp-content/uploads/2010/08/indochine_1950.pdf
respectivement par le capitaine Feaugas et le commandant Delcros, ainsi que Le groupement « Bayard » est composé des 1er et 11e tabors marocains menés du 1er bataillon du 8e RTM (Régiment de tirailleurs marocains où se trouve Jean NOYER) dirigé par le commandant Arnauld.
Le Lieutenant-colonel Lepage, commandant du GTMEO (Groupement des tabors marocains en Extrême-Orient), est à la tête du groupement.
Le 6 Octobre  Charton et ses hommes venant de LANGSON  arrivent aux cotes 590 et 477 sans avoir subi d’accrochages trop rudes. Ils reçoivent l’ordre d’y stationner : c’est le groupement « Bayard » qui est chargé de forcer le passage de Coc Xa pour les y rejoindre
Sergent-chef Jean Auguste NOYER Coc_xa10

Pour protéger cette évacuation,
le général Carpentier prévoit que le groupement « Bayard » Commandé par le lieutenant-  colonel Lepage, parte de Lang Son pour atteindre Dong Khê.
Simultanément, la garnison de Cao Bang, commandée par le colonel Charton, doit entamer son retrait et rejoindre « Bayard » à Dong Khê.
Votre Cousin:


Nom : NOYER Prénoms : Jean AugusteSergent-chef Jean Auguste NOYER Bac_kh10
Sergent-chef Jean Auguste NOYER Bac_kh10

Informations militaires
Conflit : Indochine
Grade, unité : Sergent-chef - 8e R.T.M. [Infanterie] - R.T.M. Régiment de Tirailleurs Marocains
Formé en 1929 à Fès (Maroc) par renumérotation du 68e R.T.M. - En opérations dan ... 'Lire la suite...'
Complément : 1er Bataillon de Marche
Naissance
Date : 07/07/1925
Département : 13 - Bouches-du-Rhône
Commune : Salon-de-Provence
Décès
Date : 07/10/1950  (25 ans)
Pays : 9243 - Viet-Nam
Commune : That Khé (Tonkin)
Lieu, complément : Genre de mort : Pas d'information
Mention Mort pour la France : Pas d'information
Jugement
Transcription
Inhumation
Autres informations
Tué par éclat de mortier

Sources des modifications

Référence n° : 598867

Cette fiche apparaît dans le relevé suivant :
83 - Aiguines -

Monument aux Morts - par Marc MATHIEU M

À partir de l’adresse <http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/complementter.php?table=bp&id=598867>

Vous pouvez proposer des ajouts à cette inscription au mémorial par une photo, le texte d’une citation si vous avez les références exactes ou copie de document le concernant. Voir le site.
Les décisions et les conséquences qui ont amené à cette catastrophe.:
Ainsi, c’est le 2 septembre 1950 à Saigon que, de concert, le Haut-commissaire  Pignon et le Général en Chef  Carpentier, reviennent sur leur position antérieure et décident l’évacuation de Cao bang et de Dong Khê qui sont complètement isolés dans une zone à proximité immédiate de la frontière Chinoise et  où se trouve le corps de Bataille VIETMINH  
url=https://servimg.com/view/18167172/631]Sergent-chef Jean Auguste NOYER Caoban11[/url]
Pour protéger cette évacuation,
le général Carpentier prévoit que le groupement « Bayard » Commandé par le lieutenant-  colonel Lepage, parte de Lang Son pour atteindre Dong Khê.
Simultanément, la garnison de Cao Bang, commandée par le colonel Charton, doit entamer son retrait et rejoindre « Bayard » à Dong Khê.
url=https://servimg.com/view/18167172/632]Sergent-chef Jean Auguste NOYER Caoban12[/url]
url=https://servimg.com/view/18167172/633]Sergent-chef Jean Auguste NOYER Coc_xa10[/url]
Après la jonction, l’après-midi du 7 octobre, le colonel Charton tente de mener en personne une reconnaissance pour chercher un passage à l’est vers Ban Ca.
url=https://servimg.com/view/18167172/634]Sergent-chef Jean Auguste NOYER Bac_kh10[/url]
Il est blessé lors d’une embuscade et fait prisonnier. Le soir, face à la situation désespérée, le lieutenant-colonel Lepage donne l’ordre de se mettre en marche et de tout tenter, par l’infiltration ou en combattant, pour rejoindre That Khê.
url=https://servimg.com/view/18167172/634]Sergent-chef Jean Auguste NOYER Bac_kh10[/url]
La nuit tombée, les deux groupements se mettent en marche en plusieurs colonnes. Toutes les formations sont accrochées par l’ennemi. Le colonel Lepage est fait prisonnier, le commandant Segretain est blessé mortellement. Les colonnes Lepage et Charton sont anéanties.
Sergent-chef Jean Auguste NOYER Bac_kh10
Sergent-chef Jean Auguste NOYER Caoban13

Pour les Français le bilan, est funeste : sur les 5000 hommes qui composaient les 9 bataillons des colonnes Charton et Lepage, les pertes s’élèvent à 1800 tués et à 2500 soldats prisonniers. Il y aura 700 rescapés dont 23 hommes du 1er BEP avec le capitaine JeanPierre.
Source http://archives.ecpad.fr/wp-content/uploads/2010/08/indochine_1950.pdf
http://www.cartomundi.fr/site/E01.aspx?FC=53229



adrien
adrien

Messages : 184
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 86
Localisation : Avignon

trek.06 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Sergent-chef Jean Auguste NOYER Empty Re: Sergent-chef Jean Auguste NOYER

Message  trek.06 le Mar 22 Déc - 16:22

Bonsoir,

Merci du fond du cœur !! J'ai de quoi approfondir mes recherches !!

Encore merci

Cordialement,
Cyrille

trek.06

Messages : 5
Date d'inscription : 31/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Sergent-chef Jean Auguste NOYER Empty Re: Sergent-chef Jean Auguste NOYER

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum