Général Henri Navarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Général Henri Navarre

Message  gdu78 le Ven 14 Mai - 10:38

Le Général Henri Eugène Navarre naquit le 31 juillet 1898 à Villefranche-de-Rouergue dans l'Aveyron (12)

Première Guerre mondiale :

Il entre en 1916 à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr et est envoyé au front en mai 1917 au 2e régiment de hussards.

Entre-deux-guerres :

De 1919 à 1921 il fait la campagne de Syrie dans un régiment de spahis. Il est affecté en Allemagne dans un régiment de chasseurs à cheval en 1922. En 1927, il rentre à l'École supérieure de guerre. Il participe à la pacification du Grand-Atlas et du Sud marocain de 1930 à 1934. De 1934 à 1936 il est capitaine au 11e régiment de cuirassiers. Il rentre ensuite au Service de Renseignements de l'État-Major de l'Armée où il dirige la section « allemande » de 1938 à 1940.

Seconde Guerre mondiale :

Après l'armistice, il poursuit ses activités dans l'Armée d'armistice et est nommé chef du 2e bureau du général Weygand à Alger chargé à la fois du renseignement et du contre-espionnage.
Rappelé en 1942 pour ses actions anti-allemandes et entre alors dans la clandestinité et devient chef du SR de l'ORA. Il participe ensuite à la libération de la France à la tête d'un régiment blindé de la 1re Armée.
Il est promu général de brigade en 1945.

Après la guerre :

Affecté en Allemagne dès 1945, il occupe différents postes et notamment ceux de commandant de la 5e division blindée et chef d'état-major du maréchal Juin.

Hormis un bref séjour en Algérie où il occupe de 1948 à 1949 le poste de commandant de la division de Constantine, il reste en Allemagne jusqu'en mai 1953.

Il est nommé général de corps d'armée en 1952.

Indochine :

En mai 1953, Navarre remplace le général Salan au poste de commandant en chef des forces françaises en Indochine. Navarre est chargé de trouver une « sortie honorable » à la guerre.
Après avoir évacué la base de Na San du 7 au 12 août 1953 , Navarre a l'intention d'adopter une attitude défensive dans le Tonkin avec néanmoins des opérations ponctuelles (« Hirondelle », « Camargue » et « Mouette ») tout en continuant la pacification de la Cochinchine en attendant que l'Armée nationale vietnamienne prenne le relais.
Ses demandes de renforts restent vaines auprès du gouvernement. Pourtant, Navarre se décide à investir la cuvette de Dien Bien Phu (opération Castor) et d'y installer un camp retranché destiné à prévenir les attaques du Viet Minh contre le Laos En janvier 1954,il lance l'opération "Atlante" en Centre-Annam pour éliminer les unités militaires du Viêt-Minh pour permettre aux forces du régime de l'empereur Bao-Daï de prendre le contrôle politique et administratif de cette zone. Considéré comme le principal responsable de la chute de Dien Bien Phû,d'autant qu'il a maintenu l'opération "Atlante"pendant toute la bataille((13 mars-7 mai), Navarre est remplacé le 3 juin 1954 par le général Ely,nommé ,avec Salan comme adjoint militaire,Haut Commissaire en Indochine ,car il remplace aussi le Haut Commissaire Dejean . En 1956,il fait valoir ses droits à la retraite . La même année, il publie son livre Agonie de l'Indochine dans lequel outre qu'il assure la défense son action en Indochine,il rend la classe politique responsable de la défaite.

Il meurt a Paris le 26 septembre 1983.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Navarre

gdu78

Messages : 84
Date d'inscription : 22/02/2009
Age : 22
Localisation : 78 chatou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Général Henri Navarre

Message  Navarre sans peur le Ven 14 Mai - 22:49

Il me semble que l'opération "Castor" a été lancé avant la réponse du gouvernement pour la demande de renforts.

Navarre sans peur

Messages : 189
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 21
Localisation : Haut-Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum