Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

 :: Le train

Aller en bas

Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  Admin le Dim 12 Juil - 9:29

Bonjour à tous,

Afin d'inaugurer cette nouvelle rubrique, voici un terme que vous allez certainement retrouver à diverses reprises ici : le tringlot.
Le terme "tringlot" désigne le soldat de l'arme du train. L'origine de ce terme est à rapprocher de la tringle, mousqueton de cavalerie utilisé par cette arme sous le premier empire :

"La tringle", mousqueton de cavalerie de 17,1 mm modèle 1816 à 1822, arme type du Premier Empire particulièrement adapté aux trains des équipages, a donner un surnom aux charretiers transformés en soldats, les tringlots.
Il s'agit d'un mousqueton doté sur sa face interne d'une tige métallique, la tringle, courant le long de la crosse et du canon. Cette tringle coulisse dans deux anneaux fixés à la bandoulière, permettant au soldat de porter le mousqueton la crosse en l'air et de s’en saisir rapidement sans lâcher les rênes.
Source : http://traindesequipages.blogspot.com/2009/01/le-surnom-de-tringlot.html


Voir pour complément le lien suivant :
http://armesfrancaises.free.fr/mousq%20de%20cav%20mle%201816.html

Depuis ce temps, on appelle communément le soldat du train le tringlot, tout comme le biffin soldat de l'infanterie, ou le marsouin dans la coloniale.

cdt, Antoine.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1601
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 25
Localisation : St-Aignan (41)

http://laguerreenindochine.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Le Train

Message  gallani le Mer 15 Juil - 13:06

En parcourant le forum je vois presque toutes les armes sauf le Train et pourtant il a souffert et s'est battu en Indochine.Je ne dirai pas qu'il était toujours possible de se sortir d'une embuscade étant à pieds,non,mais en GMC quand le premier et dernier véhicules étaient allumés,aucune possibilité de faire demi-tour ou d'avancer,et pas question non plus de quitter la piste ou la route car: soit rizières des deux côtés ou ravin et colline de l'autre.
Le GT 512 a récolté 3 citations ,je ne parle pas des autres formations du train qui ont été de tous les coups.La route des eaux de Haïphong à Luc-Nam était mortelle pour les convois qui ravitaillaient les postes.
Bien qu'ayant servi dans l'infanterie coloniale,puis au GCMA de venu GMI je pense souvent à mes camarades de mon arme d'origine

gallani
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  lr le Mer 15 Juil - 15:38

bonjour

moi je pensai au 519° dont les LRAC ont defile hier pour la derniere fois et qui sera dissous prochainement.
il a, entre autres, participe aux combats de la route sanglante, la RC4.

lr study
avatar
lr

Messages : 1419
Date d'inscription : 31/12/2008
Localisation : bord de la mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  Ramuncho le Mer 15 Juil - 17:58

lr a écrit:bonjour

moi je pensai au 519° dont les LRAC ont defile hier pour la derniere fois et qui sera dissous prochainement.
il a, entre autres, participe aux combats de la route sanglante, la RC4.

lr study

Bonjour, Rolling Eyes tu es sur que ce sont des "LRAC" Lance Roquettes Anti-Char qui ont défilé hier scratch Ramuncho.
avatar
Ramuncho

Messages : 650
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  lr le Mer 15 Juil - 18:26

bonjour

oui effectivement, grosse erreur de frappe. se sont bien des LARC XV.
l'article dans le journal:

http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/la-rochelle/article/649844/mil/4857661.html

lr study
avatar
lr

Messages : 1419
Date d'inscription : 31/12/2008
Localisation : bord de la mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  Ramuncho le Mer 15 Juil - 20:28

Re lr, c'est déjà plus conforme Very Happy
avatar
Ramuncho

Messages : 650
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

le train

Message  gallani le Sam 18 Juil - 9:45

excusez ma faute de frappe il fallait lire GT 516 au lieu de GT512.Le gt 516 et l'unité du train la plus décorée

gallani
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  Ramuncho le Dim 19 Juil - 12:01

Bonjour, une compagnie de transport de la Légion Etrangère faisait partie du GT N° 516, il s'agit de la Compagnie

N°3/516

Créée le 1er Janvier 1950, par changement d'appellation de la CTLE N° 2/503 (formée en Juillet 1949), la Compagnie de Transport de Légion Etrangère N°3/516 (CTLE N° 3/516) est stationnée à Langson, puis à Haïphong. Une partie de ses éléments provient du 3ème REI et des renforts du 4ème Etranger. Dés sa création, elle participe aux missions de transport de troupe et de matériel au sein du Groupe de Transport N° 516, ainsi qu'aux opérations d'évacuation et de désarmement des troupes nationalistes chinoises. Elle ne cesse d'affirmer ses qualités exemplaires sur la RC4, de Langson à Cao-Bang, puis à Ké Sat, ou la compagnie travaille à l'établissement de la ligne fortifiée du secteur, en assurant de 1951 à 1953, les transports de la zone du Delta, au bénéfice des secteurs de Nam Dinh, Phu Ly et Thïa Binh. Roulant sur des intinéraires minés et soumis à des tirs de harcélement, elle participe en 1952 à 384 convois opérationnels, couvre 2 124 000 kilomètres, améne à pied d'oeuvre jusqu'au contact de l'ennemi 538 000 hommes et 102 000 tonnes de matériel. Son fanion mérite la Croix de Guerre des Théatres d'Opération Extèrieure, avec une citation à l'Orde du Corps d'Armée. La CTLE N° 3/516 perd son étiquette "légionnaire" le 30 Septembre 1953

avatar
Ramuncho

Messages : 650
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le train

Message  gallani rene le Dim 19 Juil - 16:02

J'ai connu cette Cie en septembre ou octobre 1954 à Haïphong.Nous étions repliés sur le quai des belges et cette Cie était à côté de nous.A l'énoncé des chiffres de Ramuntcho il faut se rendre compte que sans les tringlots qui transportaient tout aucune opération digne du nom n'aurait été possible.Je considère que le Train en Indochine a largement pris sa part de pertes,de travail et de courage
avatar
gallani rene

Messages : 39
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  Ramuncho le Dim 19 Juil - 17:42

<< Je considère que le Train en Indochine a largement pris sa part de pertes,de travail et de courage >>

Bonjour René, nul ne le conteste je pense, même si tous ne savent pas à quel point. Amitiés Ramuncho
avatar
Ramuncho

Messages : 650
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tringlot, soldat du train (définition et origines du terme)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Le train

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum