L'incident de Langson (09/1940)

Aller en bas

L'incident de Langson (09/1940)

Message  Alexandre SANGUEDOLCE le Jeu 16 Aoû - 16:24

Le 6 septembre 1940, en guise d'intimidation, un bataillon de la 5ème division de l'armée de Canton provoque un incident de frontière en pénétrant en territoire indochinois par la Porte de la Chine près de Dong-Dang. Les Nippons sont refoulés pacifiquement derrière la frontière, la tension retombe.
Alors que les pourparlers sont en cours et avant la fin de l'expiration de l'ultimatum1, les 25 000 hommes de la 5ᵉ division du général Aketo Nakamura violent la frontière sur 70 km durant la nuit du 22 septembre et trois colonnes déferlent sur les avant-postes de That Khé, Na Cham, Dong-Dang, Chi Ma, Binhi, Loc Binh, Din Lap le long de la RC4. Le 2ᵉ Bureau a sous-estimé la valeur combative de l'armée de Canton, la jugeant épuisée et démoralisée après les combats menés en Chine. La réalité est toute autre. Les positions tenues par les troupes coloniales françaises ne résistent pas à l'assaut nippon sauf à Na Cham défendu par la 10ᵉ compagnie du 9ᵉ RIC du capitaine Carli infligeant aux Japonais de lourdes pertes avant de se replier.
A Langson où se trouve le quartier-général du général Mennerat commandant le secteur de défense Langson-Cao Bang, la garnison se prépare à affronter les troupes japonaises. Elle est composée du II/5ᵉ REI du chef de bataillon Marcelin, du I/3ᵉ RTT et dispose d'une batterie de 155. Le 23 septembre, le terrain d'aviation est bombardé par des Kawasaki Ki-48, détruisant un Potez 25 au sol puis mitraillent les positions tenues par les légionnaires. Le 24, les Japonais sont aux portes de Langson. Dans le camps français règne la confusion, les ordres sont contradictoires, les marsouins tirent sur les légionnaires. Les défenseurs se retrouvent encerclés et pilonnés par les tirs d'artillerie japonais, parmi les victimes, le colonel Louat de Bort, chef de corps du 3ᵉ RTT. Le 25 septembre, à 10 h 40, le général Mennerat ordonne la destruction de la batterie de 155 et fait hisser le drapeau blanc. Pour le commandant Marcelin, il est inconcevable qu'une unité de la Légion Étrangère se rende sans avoir combattu. C'est le fanion du IIᵉ bataillon aux couleurs de la Légion qui est hissé au sommet du mât. Les hostilités cessent le soir même sur un ordre émanant du Mikado. Le lendemain, les légionnaires quittent en bon ordre les positions inviolées, armes à l'épaule et musique en tête pour rejoindre les emplacements désignés par les Japonais. A la demande du général Nakamura ancien élève à l'école militaire de Potsdam, les légionnaires allemands et autrichiens sont séparés de leurs camarades et envoyés à Nan-ning, en Chine.
Parallèlement aux combats terrestres à la frontière sino-tonkinoise, la marine impériale croisant au large du golfe du Tonkin fait débarquer à Do Son un contingent de l'armée expéditionnaire japonaise en Indochine qui marche sur Haïphong. La ville portuaire a subi le 24 septembre un bombardement par les avions du porte-avions Hiryu2 infligeant des pertes parmi la population civile.
Le 5 octobre, Nakamura lit un message du Mikado regrettant l'incident de Langson et en gage d'amitié annonce la libération des prisonniers français. Marcelin parviendra après de longues négociations à faire rapatrier ses « Allemands » de Nan-ning. Legio Patria Nostra !
avatar
Alexandre SANGUEDOLCE

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'incident de Lang-Son

Message  ERIC le Jeu 16 Aoû - 17:09

Très intéressant et documenté.
Savez vous ce que sont devenus les légionnaires Allemands et Autrichiens dirigés vers la Chine ?
Camps de prisonnier ? J'imagine mal ces légionnaires rapatriés vers leurs pays d'origine.
Savons nous quels furent leurs destins ?
Pouvez vous nous conseiller un ouvrage traitant de cet événement ?
Cordialement, Eric.

ERIC

Messages : 72
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'incident de Lang-Son

Message  ERIC le Jeu 16 Aoû - 17:12

Désolé, je n'avais pas vu votre dernière phrase et la réponse à ma question s'y trouvait.
Merci, Eric.

ERIC

Messages : 72
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Alexandre SANGUEDOLCE le Jeu 16 Aoû - 17:42

La plupart des "Allemands" étaient des opposants au nazisme comme ceux qui arriveront l'année suivant avec le lieutenant Chenel et intégrés au 5 REI.
Les défections il y en aura mais chez le Vietminh.

ALEX
avatar
Alexandre SANGUEDOLCE

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Alexandre SANGUEDOLCE le Jeu 16 Aoû - 18:24

ERIC a écrit:Très intéressant et documenté.
Savez vous ce que sont devenus les légionnaires Allemands et Autrichiens dirigés vers la Chine ?
Camps de prisonnier ? J'imagine mal ces légionnaires rapatriés vers leurs pays d'origine.
Savons nous quels furent leurs destins ?
Pouvez vous nous conseiller un ouvrage traitant de cet événement ?
Cordialement, Eric.
Vous trouverez les références dans ma présentation, sinon je les indiqueraiplus tard.
Cdt.
Alex
avatar
Alexandre SANGUEDOLCE

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  peterwhite le Lun 20 Aoû - 19:28

J ai un grand-oncle qui est mort au combat (corps non retrouvé), le 25 sept 1940 il faisait partie du 3eme RTT. savez vous s il existe des photos de ce régiment?
j ai contacté, en vain, les archives des armées.

peterwhite

Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Alexandre SANGUEDOLCE le Lun 20 Aoû - 20:40

Voyez le musée des troupes de marine de Fréjus éventuellement.
avatar
Alexandre SANGUEDOLCE

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

incident de Langson

Message  adrien le Sam 25 Aoû - 18:48

Voici ce que l'on trouve sur le site de l'Anac concernant le 3 ème R T T  le 25 Septembre


3° Régiment de Tirailleurs Tonkinois (3°RTT) Bac Ninh – Langson Dap Cau - Cao-Bang Lang Son - Ky Lua


 Français et Japonais seront aux prises durant trois jours, l'envahisseur visant à s'emparer de Langson par une double manœuvre en tenaille par l'ouest et par l'est, exécutée les 23 et 24 septembre. Notre aviation légère se livre à de nombreuses reconnaissances mais n'effectue aucun bombardement, par crainte de représailles, étant donné la situation ambiguë du moment.
 L'offensive japonaise ne peut être contenue. Au matin du 25, le réduit de Ky Lua est pris sous un violent tir d'artillerie. Un malheureux coup au but atteint de plein fouet le colonel Louât de Bort et décime son état-major. A 10 h 40, Hanoï donne l'ordre de cessez-le-feu et prescrit d'entrer en liaison avec les Japonais. Un ultimatum rejette sur les Français la responsabilité des hostilités et exige le rassemblement des troupes françaises qui doivent rendre les armes.
 

À partir de l’adresse <http://www.anac-fr.com/2gm/2gm_93.htm>
avatar
adrien

Messages : 163
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 84
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Caobang30 le Jeu 1 Nov - 8:03

ERIC a écrit:Très intéressant et documenté.
Savez vous ce que sont devenus les légionnaires Allemands et Autrichiens dirigés vers la Chine ?
Camps de prisonnier ? J'imagine mal ces légionnaires rapatriés vers leurs pays d'origine.
Savons nous quels furent leurs destins ?
Pouvez vous nous conseiller un ouvrage traitant de cet événement ?
Cordialement, Eric.


Ces soldats étaient considérés comme des soldats français avant tout. Ils furent internés dans les mêmes camps de "rééducation" que leurs camarades originaires de Métropole et en subirent les mêmes conséquences.

Caobang30

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Alexandre SANGUEDOLCE le Jeu 1 Nov - 12:59

A la fin du post 1, je'ai indiqué que Mennerat avait réussi à récupérer ses légionnaires allemands.
avatar
Alexandre SANGUEDOLCE

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Alexandre SANGUEDOLCE le Jeu 1 Nov - 14:59

ERIC a écrit:Très intéressant et documenté.
Savez vous ce que sont devenus les légionnaires Allemands et Autrichiens dirigés vers la Chine ?
Camps de prisonnier ? J'imagine mal ces légionnaires rapatriés vers leurs pays d'origine.
Savons nous quels furent leurs destins ?
Pouvez vous nous conseiller un ouvrage traitant de cet événement ?
Cordialement, Eric.
Voici les ouvrages en ma possession
L'Odyssée de la colonne Alessandri. La retraite de Chine. Mars 1945-mai 1945. Yves Bréhéret. Collection Troupes de choc. Presses de la Cité.1990.
La crise franco-japonaise de 1940. Le Monde diplomatique. Georges Catroux. Juin 1956.
Les parias de la victoire. Indochine-Chine 1945. René Charbonneau, José Maigre. Éditions France-Empire. Paris. 1980.
5ᵉ Étranger. Historique du régiment du Tonkin. Tome 1. Commandement de la Légion. Lavauzelle. 2000.
A la barre de l'Indochine, Histoire de mon Gouvernement Général (1940-1945). Amiral Decoux. Librairie Plon. Paris. 1949.
Mourir à Langson. Georges Fleury. Grasset.1985.
9 mars 1945, Hanoï au soleil de sang. La fin de l'Indochine française. Georges Gautier. SPL. Paris. 1978
Les guerres d'Indochine. Tome 1. Philippe Franchini. Pygmalyon. 1988.
Guerre secrète en Indochine. Henri Jacquin. Olivier Orban. 1977.
Les Maréchaux de la Légion. Pierre Sergent. Fayard. 1977.
avatar
Alexandre SANGUEDOLCE

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Caobang30 le Jeu 1 Nov - 15:56

Il faut faire, je crois le distinguo entre la "première" guerre d'Indochine entre Français et Japonais (2ème guerre mondiale) et la "seconde" qui suivit, contre le Vietminh…

Caobang30

Messages : 12
Date d'inscription : 31/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Alexandre SANGUEDOLCE le Jeu 1 Nov - 16:16

Le Vietminh est né en 1942 et s'il ne s'est distingué pas par la lutte contre l'occupant japonais en 1945 malgré le soutien de l'OSS  du major Patty, peu francophile et surtout anti-colonialiste. Les armes, le VM en a reçu mais s'est bien gardé de s'en prendre aux Nippons, elles étaient "pour le grand soir".
avatar
Alexandre SANGUEDOLCE

Messages : 24
Date d'inscription : 16/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incident de Langson (09/1940)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum