début 1950 : Les chats fous du viet-minh

Aller en bas

début 1950 : Les chats fous du viet-minh

Message  Admin le Mar 1 Nov - 18:36

Bonjour à tous,

Je voulais vous faire partager cette terrible anecdote lue dans "Par le sang versé" de Paul Bonnecarrère, p. 391-392. Ce procédé démontre bien toute l'imagination des viets pour conquérir les postes tenus par nos troupes.
Cette attaque a lieu au Printemps 1950, sur la RC4, dans un poste tenu par le 3ème REI, dans la région de Dong Khé, à proximité de la borne frontière numéro 20. Occupé par 6 légionnaires et 8 partisans, commandé par le sergent-chef Gianno, ce récit est fournit par le seul survivant de l'attaque, le légionnaire hollandais Strast.

"... Aux environs de minuit, tout semblait calme. Aucun bruit n'était perceptible venant de la jungle, lorsque j'aperçus un trait lumineux qui déchirait le ciel. L'alarme donnée aussitôt, tous les hommes se portèrent aux créneaux et ouvrirent le feu au hasard, dans l'obscurité.
Le premier jet lumineux atterrit en plein centre de la cour du bastion. Nous pensions à quelques bombes de fabrications locale, quand, avec stupéfaction, nous nous aperçûmes que c'était un chat vivant qui venait de retomber sur ses pattes. A sa queue était attachée une mèche d'amadou. Brusquement, l'animal s'enflamma comme une torche et se mit à courir en hurlant. Il fut suivit par cinq, puis dix, puis finalement une centaine de chats fous qui s'embrasaient, courant dans tous les sens en hurlant de douleur"
Le but recherché par les viets dans cette incroyable opération atteignit parfaitement son objectif. Plusieurs des chats enflammés parvinrent à se réfugier dans la soute à munitions, faisant ainsi sauter presque la totalité du poste. Les chats avaient été trempés dans de l'essence et projetés tournoyant par la queue.

cordialement,
Antoine.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1601
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 25
Localisation : St-Aignan (41)

http://laguerreenindochine.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: début 1950 : Les chats fous du viet-minh

Message  Cath110867 le Lun 20 Jan - 15:48

Bonjour,

C'est un truc que j'ai en effet lu plusieurs fois, notamment dans les témoignages de soldats américains ayant fait le Vietnam.

En revanche si je peux me permettre, et même si cela n'enlève rien à l'horreur de la chose, ce n'est pas une innovation de Vietnamiens imaginatifs, mais au contraire une très vieille et immonde "astuce" propre à de nombreuses armées.

Durant l'Antiquité les Grecs et les Romains utilisaient déjà les cochons incendiaires, que ce soit pour effrayer (et enflammer dans la foulée) les montures ennemies ou mettre le feu à des campements.
De son côté, Tamerlan incendiait les queues des chameaux...
Les Hittites faisaient de même, si mes souvenirs sont bons.

Quant aux américains, rarement en reste pour ce genre de choses, ils sont connus pour avoir envisagé des "Bat Bombs" durant WWII, consistant à attacher des bombes incendiaires aux corps de chauve-souris. Lesquelles étaient supposées ensuite se planquer partout au Japon (et donc principalement chez l'habitant pendant qu'il dormait), permettant ainsi aux américains d'incendier le territoire sans parade possible ou quasiment.
Mais ils n'ont pas eu le temps de peaufiner la chose, et l'idée est donc tombée à l'eau. À l'inverse de "Little Boy" qui, elle, n'a pas loupé son coup...  Shocked

Tout ça pour dire que ce genre de procédé, doublement ignoble, fut en effet très largement utilisé par de nombreuses armées au monde.

Et j'imagine qu'en Indochine, appliqué aux dépôts de munitions du Corps Expéditionnaire, cela a dû en effet être terrifiant.

Bref, c'est horrible...  pale
avatar
Cath110867

Messages : 45
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 51
Localisation : Breizh

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum