recherches engagement Laos 1954-1956

Aller en bas

recherches engagement Laos 1954-1956

Message  Céline le Mer 4 Avr - 20:30

bonjour,
je commence une recherche sur mon grand-père, Paul Rouvès, né en 1908, adjudant-chef en service à la mission militaire française (MMF) près le gouvernement royal lao (GRL) de 1954 à juillet 1956. je possède son livret militaire mais il est très pauvre en informations relatives à cet engagement. cette période, contrairement à celle de la guerre, est peu connue et peu traitée par les historiens. j'aimerais savoir en quoi consistait la présence militaire française au Laos dans cette période qui suit la fin de la guerre (renseignement ? contention de la guerilla ? appui au nouveau gouvernement ?). j'espère pouvoir retrouver les lieux où il est allé, en dehors de ventiane, aux archives militaires à vincennes, si c'est le bon endroit. j'entame ces recherches dans la perspective de réaliser un film documentaire sur cette période et prévois de me rendre au Laos fin 2018 pour des repérages sur les lieux. merci d'avance de votre attention, actuellement au début de mes démarches, tout élément ou renseignement me sera précieux et éclairera ma lanterne. céline

Céline

Messages : 4
Date d'inscription : 04/04/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: recherches engagement Laos 1954-1956

Message  lr le Jeu 5 Avr - 17:07

bonjour

y'a plein d'chose sur la laos de cette epoque
le fond deuve pour la guérilla, sassi pour les maquis, etc...
y'a quelques annees christophe dutrone avait sortie un hs de l'ex revue batailles sur la guerre au laos :

http://livresdeguerre.net/forum/tousujets.php

vous avez le choix

lr study
avatar
lr

Messages : 1436
Date d'inscription : 31/12/2008
Localisation : bord de la mer

Revenir en haut Aller en bas

recherches engagement Laos 1954-1956

Message  Céline le Dim 15 Avr - 12:55

merci+ pour cette référence bibliographique, je vais commander la revue.
cdlmt,
Céline

Céline

Messages : 4
Date d'inscription : 04/04/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

MMF au Laos

Message  Jean-Louis Archet le Jeu 19 Avr - 15:25

La conférence de Genève, qui suivit notre défaite de Dien Bien Phu et entraîna le retrait progressif des troupes françaises d'Indochine, avait prévu que la France continuerait d'entretenir une mission militaire au Laos (MMF) pour participer à la formation de la jeune armée laotienne. Son centre principal était à Vientiane, non loin de l'aéroport de Wattay et officiers et militaires français enseignaient dans les divers centres de formation: blindés, artillerie, intendance, transmissions, parachutistes, comptabilité, etc... Le grand camp militaire laotien de Chinaïmo à l'est de Vientiane accueillait la plupart de ces formations. Une base militaire aérienne française avec des troupes avait été maintenue par les accords de Genève à SENO, non loin de Savannakhet et près de là se trouvait aussi l'école militaire laotienne de Dong Hene qui formait les officiers laotiens. SENO, base de l'armée française installée au Laos devait son nom à l'orientation de sa piste: Sud-Est Nord-Ouest portée SENO sur les cartes d'où l'habitude prise de désigner SENO ce qui est devenue par la suite une base de l'armée laotienne et une grosse bourgade où l'on peut encore voir quelques bâtiments délabrés datant de l'époque des français. Dans les années 60 la faction de droite qui fut au pouvoir prit possession de la base de SENO. La MMF est restée présente au Laos jusqu'en 1975 (prise du pouvoir par les communistes), elle possédait de petits détachements dans d'autres cités, par exemple à Xieng Khouang jusqu'au début des années soixante et à Paksé. La MMF était dirigée par un général français. La MMF disposait d'un "Economat" où l'on pouvait se procurer à des prix intéressants des produits alors introuvables au Laos comme le vin, le pastis, les gauloises ou du fromage... coopérant effectuant mon service militaire de 1970 à 1972 je bénéficiais (et faisait bénéficier mes amis laotiens) de cet approvisionnement.
A partir de la fin des années 50 l'influence américaine est devenue prépondérante (ils finançaient l'armée laotienne ! mais aussi bien d'autres secteurs) et les hommes de la CIA et d'autres organismes US comme IVS, USAID, USOM, USIS... sont devenus très nombreux. Cependant l'influence française était restée très forte car l'élite laotienne (politique, administrative, militaire... pratiquement tous les médecins laotiens avaient fait leurs études à Montpellier où le royaume avait une maison d'étudiants) était francophone, les américains envoyant d'ailleurs souvent au Laos des hommes maîtrisant le français car très rares étaient les anglophones (cela a bien changé aujourd'hui!). Le roi était restée très attaché à la France où il avait fait ses études et qui avait unifié le royaume après la 2ème guerre mondiale. La France s'était engagée dans la défense du Laos et c'est pour contenir la menace Vietminh sur le petit royaume que fut organisé le camp de Dien Bien Phu. De même, le prince Souvanna Phouma, qui fut très longtemps 1er ministre, était attaché à la présence française (et appréciait de Gaulle) car elle permettait de contrebalancer un peu la toute puissance américaine. Les militaires de la MMF étaient souvent venus au Laos avec leur famille, nombre de leurs enfants ont fait des études au Lycée de Vientiane.

Jean-Louis Archet

Messages : 28
Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 73
Localisation : Morières les Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Lieutenant René Maury

Message  Maury le Ven 13 Juil - 17:46

Bonjour. J’ai lu avec intérêt votre article paru sur le site « forum la guerre en Indochine ».
Mon père, le lieutenant René Maury, du 31 ème bataillon du Génie, a été fait prisonnier lors de la défaite de Dien Bien Phu. Un témoin affirme l’avoir vu vivant le 30 juin 1954 . Il était en partance, avec 5 autres officiers, pour un camp disciplinaire pour officiers évadés, soit à 10 kms nord de Nghien-Hoa, région de Tuyen Quang (ou Tuyen Tien), soit au Laos, camp de Nunk Ban Thaï.
Sa trace disparaît le 30 juin 1954.
Auriez-vous des informations qui pourraient m’aider, ou bien des contacts à qui je puisse m’adresser ?

En tous les cas, merci d’avance pour votre aide.
Bien cordialement
Michel Maury

Maury

Messages : 1
Date d'inscription : 11/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Prisonnier

Message  Jean-Louis Archet le Ven 13 Juil - 18:26

Je n'ai malheureusement pas d'information précise… Nunk Ban Thaï n'est pas un nom vietnamien mais appartient à la famille linguistique Thaï que l'on trouve en Thaïlande, Laos mais aussi dans la haute région du Vietnam où diverses minorités Thaï sont présentes (et traditionnellement en opposition avec les Viet..).

Jean-Louis Archet

Messages : 28
Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 73
Localisation : Morières les Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: recherches engagement Laos 1954-1956

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum