Lieutenant-colonel Jeanpierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lieutenant-colonel Jeanpierre

Message  general wolf le Ven 17 Avr - 4:36

Engagé au 131e Régiment d'infanterie comme homme du rang, il prépare et réussi le concours d'officier et est nommé sous-lieutenant en 1937 au 1er régiment étranger (Légion étrangère). En 1939, il est au Levant avec le 6e Régiment étranger.

Il refuse de rejoindre les rangs des Forces françaises libres et retourne dans les rangs de la Légion à Marseille. De là, il gagne la Résistance lors de l'invasion de la zone libre. En 1944, il est fait prisonnier et interné au camp de Mauthausen.

À la fin de la guerre, il retrouve les rangs de la Légion. Il se porte volontaire pour servir au sein des unités parachutistes de la Légion. Affecté au 1er BEP, il part en Indochine en 1948. En 1950, lors de l’évacuation de la RC4, il saute sur That Khe. Il sera l'un des rares survivants du bataillon.

Rapatrié en Algérie, il repart pour l’Indochine en 1954 après la chute du camp retranché de Điện Biên Phủ. Il prend alors le commandement du 1er bataillon étranger de parachutistes. Lorsque cette unité prend l'appellation de "régiment", il cède sa place au colonel Brothier, à qui il succédera en 1957, au retour de l'expédition de Suez.

Sous son commandement, le régiment livre la Bataille d'Alger et aligne les succès dans les djebels face aux bandes rebelles. Le 29 mai 1958, dans la région de Guelma, l’hélicoptère depuis lequel il commande son régiment est abattu.

Ce chef de guerre, vétéran de plusieurs conflits, était craint en raison de sa dureté et de son exigence au combat, faisant parfois passer le bilan des opérations avant la vie de ses légionnaires. Toutefois, il était admiré de ses hommes.

Le portrait du Lieutenant-Colonel Jeanpierre est exposé parmi ceux des plus prestigieux officiers de la Légion dans la salle honneur du musée de la Légion Etrangère à Camp Major à Aubagne.

L’écrivain André Maurois le décrit comme une personne « au cœur généreux et au caractère détestable, une assez bonne combinaison pour un chef ».

Une promotion de Saint-Cyr portera son nom quelques années plus tard, ainsi qu’un square à Nice, une avenue de Cagnes-sur-Mer et du Cannet (Le Cannet - Alpes-Maritimes).


Hommage
la 146e promotion de Saint-Cyr (1959-1961) porte son nom
un square à Nice porte son nom
une avenue de Cagnes-sur-Mer et du Cannet (Alpes-Maritimes) portent son nom

general wolf

Messages : 387
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 38
Localisation : Sarthe mais Breton encore et toujours

http://guerre-dalgerie.forums-actifs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieutenant-colonel Jeanpierre

Message  Admin le Ven 17 Avr - 20:26

Bonjour,

Merci de la présentation de ce soldat exceptionnel au tempérament de feu !
Je ne savais pas qu'il avait été interné à Mauthausen.

A signaler l'excellent livre sur ce personnage de légende :


cdt, Antoine.

Admin
Admin

Messages : 1601
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 24
Localisation : St-Aignan (41)

http://laguerreenindochine.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

colonel jean-pierre

Message  gibert j le Ven 5 Mar - 19:52

hommage et respect a ce grand soldat,un nom de plus,qui restera gravé a tout jamais dans les mémoires de la légion.

gibert j
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lieutenant-colonel jean-pierre

Message  gibert j le Ven 5 Mar - 19:59

p.s:lire l entete,lieutenant colonel jean-pierre,excusez mon erreur d avoir ecrit,colonel.

gibert j
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lieutenant-colonel Jeanpierre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum