TROIS PETITES QUESTIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TROIS PETITES QUESTIONS

Message  Joëlle le Jeu 29 Mai - 21:41

Bonjour  à tous, enfin plutôt, Bonsoir,
Je me permets de vous interroger de nouveau

Dans les écrits de mon père, trois termes ont besoin de précisions…

- Le piper vient, n'atterrit pas et ne réussit pas à ramasser le courrier avec le ramasse-message
*Comment fonctionnait ce ramasse message ?

-Le soir à la popote, grand dégagement où l'on s'emmerde et qui me force à me coucher à 3h du matin
*J’imagine que ce terme voulait dire : ʺpetite fiestaʺ, exact ?

-Je passe la veillée chez le Nai khou, étendu sur une natte à boire du café et voir des danses.
*En espérant que l’orthographe est bonne, qu’est-ce qu’un Nai khou ?

Merci pour vos futurs éclaircissements
Cordialement Joëlle

Joëlle

Messages : 24
Date d'inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: TROIS PETITES QUESTIONS

Message  ERIC le Lun 2 Juin - 9:13

Bonjour Joëlle,

je vous propose 3 réponses sur lesquelles je n'ai pas de certitudes absolues.
Mais je fais confiance aux spécialistes du site pour les confirmer ou infirmer.

Le ramasse message : je pense a un câble tendu à l'horizontale auquel était suspendu le sac de courrier. L'avion muni d'une élingue crochetée se devait de l'agripper et de le remonter a bord. Tout cela en rase-mottes et à la force du poignet. En fonction de la météo, du terrain, et de la dextérité du pilote, je vous laisse imaginer les difficultés de la manœuvre.

Dégagement: vous avez raison. Une fiesta, le meilleur moyen, à certains moments, d'échapper a la réalité quotidienne.

Nai khou : surement le chef de village, ou bien le référent désigné comme intermédiaire entre les villageois et l'armée française. Cette personne risquait gros s'il n'était pas proche du Vietminh. En tout cas, il s'agissait d'un notable local.

A vous lire, j'en déduis que votre papa servait dans un poste relativement isolé, malgré le terrain d'atterrissage pour le piper.
Si vous disposez d'un nom de lieu, voire d'une situation géographique, je serai intéressé par ces détails.

Cordialement, Eric.

ERIC

Messages : 68
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

TROIS PETITES QUESTIONS

Message  Joëlle le Lun 2 Juin - 9:40

Merci beaucoup Eric pour vos réponses

Je rectifie juste la signification du Nai khou, que j’ai reçue en dehors du Forum
Il s’agit en fait de l’instituteur
Mon père était à Tha Ngon dans la boucle de la rivière Nam Ngum au nord de Vientiane parachuté avec le capitaine Le Guillou entre septembre 45 et il y est resté jusqu’en décembre 46
Bonne journée
Joelle

Joëlle

Messages : 24
Date d'inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: TROIS PETITES QUESTIONS

Message  ERIC le Lun 2 Juin - 12:10

Et oui, l'instituteur.
Votre réponse m'a incité a reprendre le livre de Jean Deuve: Guérilla au Laos.
Bien que l'ouvrage s'achève au moment ou votre père a été parachuté sur zone.
Bonne journée,
Eric.

ERIC

Messages : 68
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: TROIS PETITES QUESTIONS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum