La colonne "Crève coeur"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  lr le Lun 9 Jan - 22:32

bonjour

reprenons donc nous disions le 14 avril, le groupement Godard articule en deux sous groupements: a l'ouest les (?) et 5°BCL, a l'est le 4°BCL et le II/2°REI. l'ensemble est couvert par un groupement de partisans du lieutenant colonel Mollat comprenant 800 hommes environ ; par ailleurs le 28 avril se met en route un groupement de 2000 hommes des maquis du GCMA commande par le capitaine Sassi, il est charge de rejoindre les abords du camp retranche, il y reste jusqu'au 11 mai pour y receuillir les evades...

a suivre donc

lr study
avatar
lr

Messages : 1438
Date d'inscription : 31/12/2008
Localisation : bord de la mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  Bawouan le Ven 27 Jan - 8:26

Bonjour à tous,
Je viens de tomber sur le témoignage d'un ancien de la colone "Crèvecoeur" paru dans la revue "Combattant d'Indochine".




Intéressant, dommage qu'il ne soit fait référence à aucune unité !
Cordialement
Jérôme
avatar
Bawouan

Messages : 900
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Ven 27 Jan - 8:37


Merci Bawouan, exxcellent document !!!



j'ai justement trouvé ceci hier (opération "D" pour despérados):

"Compte-rendu de l'Opération "D" par le Capitaine Sassi
G.M.I.
R.R.L.
G.C. 200
======
N°126/CR
Ex : n°3/3


COMPTE RENDU D’OPERATION OPERATION « D »
=======================================

I. - SITUATION GENERALE –

L’Opération « D » fut décidée par le Haut Commandement dans les derniers jours d’Avril, en raison de la situation critique créée à DIEN BIEN PHU par les assauts répétés des unités rebelles.

II. - MISSION –

Transporter le Groupement MALO fort de près de 800 armes
- dans un premier temps sur PA PET pour opérer la jonction avec les éléments de SERVAN et de RODEUR participant à l’opération.
- dans un deuxième temps, porter l’ensemble MALO-SERVAN-RODEUR à MUONG PEU, afin de créer une base de départ pour des actions spéciales de diversion, sur les arrières des divisions rebelles accrochées à DIEN BIEN PHU.

III. - MOYENS –

A- Effectif

Groupement MALO – 3 sous groupements :

I- Sous groupement « A » : sous les ordres du Lt MESNIER
G.C. 201 – Lt MESNIER – St MAGNET – 110 hommes,
PHOU DOU – St LASSERRE – 97 hommes,
Eclairage – St ORSINI – 20 hommes,
Total : 1 officier – 3 Européens – 227 hommes
1 SCR 694
1 SCR 300
1 Mortier de 60.

2- Sous groupement “B” : sous cdt Lt VANG PAO
Cdo N°4 – Lt VANG PAO – 100 hommes,
PA PONG – St SENARD – 97 hommes,
THALINOI – St GUELLEC – 94 hommes,
NAM MO – St PARIS – 37 hommes
Total : 1 officier – 3 Européens – 328 hommes
1 SCR 694
1 SCR 300

3- Sous groupement « C » : sous les ordres du ST MARCELLIN
NORD NAM KHAN – St MARCELLIN – 200 hommes

1 SCR 694

1 SCR 300

P.C. Groupement :

Capitaine SASSI Commandant l’Opération “D”

Adjudant DECKEUR

Sergent LEGUEUX

Sergent LEBLOND

1 interprète – 2 Cdos

Effectif total du Groupement,

1 Capitaine

2 Lieutenants

10 Sous officiers

755 Autochtones

+ 700 partisans des maquis « SERVAN et RODEUR ».

IV. - INTENTION –
Faire progresser successivement à 24 heures d’intervalle les 2 sous groupements « A » et « B ».Dans un premier temps du P.C. de Khang Khay à BAN PITON en les appuyant sur le système de sécurité renforcé, implanté dans les maquis de Phou Dou et du Nord Nam Khan. Dans un 2e temps, éclairé par le sous groupement « C » et gardé dans toutes les directions par le système de sécurité demandé au maquis SERVAN, porter la totalité du groupement MALO à MG KHOUT, puis à PA PET, lieu de rassemblement MALO-SERVAN-
RODEUR.

Ordre formel est donné à tout élément d’éviter l’accrochage jusqu’à PAPET.



V. - DEROULEMENT de L’OPERATION –
Le rassemblement des éléments MALO fixé à Khang Khay pour les sous groupements « A » et « B », et à Ban Piton pour « C », ordonné le 30 avril dans l’après-midi est terminé les 4 Mai au soir. A partir du 5 Mai, l’ordre de base de l’opération « D » est scrupuleusement appliqué et, le 10 Mai, les 3 sous groupements sont rassemblés à Ban Piton comme prévu. L’avant-garde est à HOUEI KINE – le système de sécurité a parfaitement fonctionné ainsi que les liaisons radios avec la base arrière – toutes les demandes de parachutage ont été satisfaites à la lettre et en temps opportun. Le 10 Mai, l’Eclairage de MALO est en place à BAN NA POUNG et attend les premiers éléments de SERVAN. Le 11 à l’aube, « C » part sur Ban Na Poung. Le 11 Mai dans la matinée le groupement MALO reçoit l’ordre de stopper toute progression et de renter sans délai sur ses bases.

DIEN BIEN PHU était tombé le 7 au soir.

Le retour s’effectue à partir du 11 Mai sans incidents majeur jusqu’à Khang Khay, où « A » et « B » arrivent le 15 au matin.
L’éclatement du Groupement Opérationnel est chose faite le 16.

V. - ENSEIGNEMENT à TIRER –

Il me faut souligner la magnifique tenue de l’ensemble des partisans dont le moral et l’effectif sont restés intacts du départ à l’arrivée, grâce à la qualité de l’encadrement sous officier qui, tout au long de 10 jours de marche, se pencha avec compétence, doigté et autorité sur tous les problèmes nuisibles à la bonne exécution de la mission.Le partisan peu habitué aux efforts soutenus, aux déplacements collectifs dans une région qui n’est pas la sienne est handicapé dans ce genre d’opération à longue échéance par le manque d’équipement adéquat. Pour parer à ce manque d’équipement, le partisan – qui a quand même des besoins en dehors de ses armes et unités de feux – se charge d’un attirail hétéroclite, primitif, difficile à arrimer judicieusement mais qu’il est bien obligé de répartir sur son dos, autour du cou et dans les deux mains.Ces charges invraisemblables mais pourtant de première nécessité le déséquilibrent, le blessent et le fatiguent outre mesure aussi bien physiquement que moralement.L’effort imposé n’a été obtenu que parce que la mission était de taille et de celles qui ne se refusent pas.Mais si dans l’avenir, le Commandement voulait à nouveau obtenir du partisan qu’il sorte de son cadre, de ses coutumes, de sa région et de son mode de combat, il se doit de distribuer dès maintenant l’équipement minimum indispensable suivant : ceinturon, cartouchières, portes chargeurs, bretelles d’armes, musette, sac TAP, bidon, gamelle, chapeau, chaussures de brousse, toile de tente...
Sur le plan opérationnel, la progression d’une colonne de 800 partisans ne peut se faire que dans un dispositif largement éclairé, dans un couloir de sécurité existant ou créé progressivement, et son action ne peut être envisagée dans un pays inconnu, qu’à partir d’une ou plusieurs bases fixes, temporaires mais solidement gardées pour permettre le ravitaillement et le recueil de ses éléments de missions. Le moral des partisans doit être tâté au jour le jour et entretenu par une distribution de moyens de toutes sortes, sans craindre un dépassement des normes, surtout en ce qui concerne la nourriture et les médicaments. Cela est aussi valable pour toutes les populations contactées. Par ailleurs, la mission fut de trop courte durée pour qu’on puisse en tirer des enseignements de valeur rigide. Quoi qu’il en soit, le couloir de sécurité ayant été créé indiscutablement de Khang Khay à Muong Peu, et le moral des partisans s’étant avéré solide, on peut affirmer que seule l’évolution de la situation n’a pas permis d’exploiter entièrement ces conditions dont dépendait la mission et qui laissaient prévoir une mise en place rapide des Groupements MALO-SERVAN-RODEUR à proximité immédiate de l’objectif.

S.P. 76.418 le 6 juin 1954

Le Capitaine SASSI Jean

Commandant le Groupement MALO


-signature Sassi-


Destinataires :

Colonel Cdt le GMI – n°1/3

CNE Cdt la RRL – n°2/3
CNE Cdt le GC200 – n°3/3.

Ci-dessous : croquis de la main du Colonel Sassi, représentant la manœuvre lors de l'opération "D"."
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Ven 27 Jan - 8:39


avec la carte des mains de Sassi:

avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  Maquis le Ven 27 Jan - 9:49

Bonjour,

Ne pas oublier de citer le site de Philippe Raggi, "A l'est de Suez", d'où proviennent ces documents. Very Happy
A savoir que ce site contient d'autres documents intéressants sur le colonel SASSI et ses partisans.

Maquis

Maquis

Messages : 23
Date d'inscription : 16/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Ven 27 Jan - 10:13

tout à fait Maquis,

c'est un oubli Embarassed
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  lr le Ven 27 Jan - 12:22

bonjour

bon, je me suis base sur les images et le temoignage de Sassi vu dans le dvd:



et le livre temoignage du meme Sassi:



bonne lecture et bon film

lr study
avatar
lr

Messages : 1438
Date d'inscription : 31/12/2008
Localisation : bord de la mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Mar 14 Fév - 10:43


bonjour à tous,

lr nous dit:

« A l'ouest les (?) et 5°BCL, a l'est le 4°BCL et le II/2°REI. L’ensemble est couvert par un groupement de partisans du lieutenant colonel Mollat comprenant 800 hommes environ ; par ailleurs le 28 avril se met en route un groupement de 2000 hommes des maquis du GCMA commande par le capitaine Sassi, il est charge de rejoindre les abords du camp retranche, il y reste jusqu'au 11 mai pour y recueillir les évadés... »

pouvez vous me dire svp,

quels étaient les effectifs et les appellation des unités du groupement de partisans du lieutenant colonel Mollat

et

un groupement de 2000 hommes des maquis du GCMA commande par le capitaine Sassi

en vous remerciant
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Jeu 16 Fév - 15:12

après vérification,
le 5e tabors ne faisait pas partie de la colonne Crèvecoeur...

joel, tu cherches toujours sur cette colonne ?
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Jeu 16 Fév - 15:15

voici ce que j'ai pu déduire en croisant les sources:

13 avril 1954 : le 1er B.P.L. (chef de bataillon de Pins) est incorporé dans le cadre de l’opération « Condor ». Partie intégrante de la colonne avec les 4e et 5e B.C.L. un bataillon de Cambodgiens et le groupe de commandos du lieutenant-colonel Mollat et improprement baptisée de « Crèvecœur» du nom du chef des forces du territoire laotien, elle est commandée par le lieutenant-colonel Godard. Le 1er B.P.L. est positionné à Ban Nam Bac (Sud-ouest de Muong Ngoi), après son largage depuis Seno sur Muong Sai le 03 février, exécutant ainsi une O.P.S. durant l’opération « Ardèche ». Les objectifs de cette colonne sont les suivants : 1ère phase. Les unités doivent ce positionner de Muong Khoua à Pak Luong, afin de détruire les éléments vietminh du Sud de la Nam Ou. La colonne devra également à partir du 20 avril, ouvrir l’axe Hat Den (Houei Den), Nga Na Son (Houei Nga Na Song), Sop Nao et assurer la sécurité du largage d’un groupement aéroporté sur les rizières de Nga Na Song. Après la jonction, le groupement Godard baptisé G.M.N. et le G.A.P. devront s’emparer des calcaires de Tay Chan et dégager une issue de secours pour les éléments de la garnison de Diên Bien Phu. Au final, couvrir le repli général par le Nord Laos jusqu’à Luang-Prabang. 2e phase. Attirer le maximum de forces vietminh au Nord de la Nam Ou jusqu’au 15 mai, puis atteindre le camp retranché par le Sud le 25 mai et cela, dans l’éventualité d’un renfort de quatre bataillons Parachutistes à Muong Heup. Sachant que les 1er et 3e B.P.V.N. ne sont pas engagés à Diên Biên Phu.
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Témoignage recueilli pour l' histoire de la colonne Crévecoeur

Message  adrien le Mar 19 Mar - 18:43

En 1964 pendant une affectation au 5°Rgt mixte du pacifique (Ex 5° R.E.I.) en tant que "Génie" j'ai eu un camarade Adjt Chef de la Légion qui avait participé à la colonne Crévecoeur en 1954.IL était dans une unité de légion (2°R E I probablement). Les souvenirs qu'il en avait c'est que cela avait une progression à marche forcées malgré de nombreux harcèlements meurtriers que ce soit vers D.B.P ou en sens inverse aprés la reddition. C'était la Compagnie de jour qui ouvrait la marche de la colonne et qui naturellement recevait les premières attaques.IL avait toujours en souvenir les tombes des morts au combat que l'on enterrait aprés un accrochage ou à la halte du soir dans un petit coin de jungle avec une simple croix et la colonne repartait plus loin.On les a laissé derrière nous me disait- il avec émotion et que sont devenus ces tombes.
avatar
adrien

Messages : 164
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 84
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

colonne crèvecoeur

Message  adrien le Mer 20 Mar - 17:43

Le témoignage que j'ai recueilli au 5°R.M.P. venait bien d'un ancien du 5°R.E.I. en algérie et j'avais compris qu'il était également au 5°R.E.I en indochine. C'est les écrits sur le Forum dans ce sujet qui m'ont fait douter car je n'ai trouvé mention que du 2° R.E.I. IL faudrait avoir plus de détails dans l'historique du Rgt. Quand à la colonne il est vraisemblabe que des moyens lourds arrivaient en 2°échelon ne serait ce que pour ramener les blessés s'ils avaient pu arriver avant la reddition.L'avant garde de la colonne ne pouvait que recueuillir des blessés et n'allait pas dégager le camp.
avatar
adrien

Messages : 164
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 84
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Mer 20 Mar - 21:53

Bonjour Adrien,

merci pour ce témoignage important.

On peu effectivement se poser la question sur le devenir de ces hommes enterrés là bas, souvent au bord des pistes. La France a t-elle récupérée les corps pour les rendre aux familles ?

au sujet des effectifs de la colonne, j'ai la notion des unités suivantes:

1er BPL,
4e BCL,
5e BCL,
un bataillon de cambodgiens,
groupes de commandos du lieutenant-colonel Mollat,
2e bataillon du 2e REI (le 1er bataillon gardait Ban Na Bac)
les maquis Banane, Pamplemousse, Arec, Alpha,
les commandos du capitaine Legrand

je n'ai pas encore lu une quelconque relation avec le 5e REI...
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Mer 20 Mar - 21:59

adrien a écrit: Quand à la colonne il est vraisemblabe que des moyens lourds arrivaient en 2°échelon ne serait ce que pour ramener les blessés s'ils avaient pu arriver avant la reddition.L'avant garde de la colonne ne pouvait que recueuillir des blessés et n'allait pas dégager le camp.

le but de la colonne fut, je pense, de tenter de récuperer les combattants qui réussirent à sortir de la vallée de DBP. Ce qu'ils purent faire pour certains, mais en très petit nombre. Ils ne furent pas envoyé vers le camp pour le dégager, mais tenter de receuillir les "évadés"
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

4 BCL

Message  4 BCL le Mer 29 Oct - 20:02

Bonjour êtes vous toujours interessés par la colonne? Mon grand père était capitaine au 4 BCL.
avatar
4 BCL

Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2014
Age : 46
Localisation : Crissey 71530

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Mer 29 Oct - 21:47

oui Clerc,

en ce qui me concerne, je m'y intéresse toujours !
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Le 4 BCL

Message  4 BCL le Jeu 30 Oct - 13:25

Bonjour, mon grand-père a débarqué le 26/02/1954 à Luang Prabang sous les ordres du Colonel Crèvecoeur et a pris le commandement du 4 BCL le 10/03/1954. Sur la photo il est au milieu de son encadrement.



Le camp de Muong Saï avait un terrain d'aviation. Une partie des premiers blessés de Dien Bien Phu a transité par Muong Saï puis vers Luang Prabang. Voici une photo du camp.



Je n'ai pas la date de la formation de la colonne, mais il m'a souvent parlé du 5 BCL qui marchait avec eux. Vous trouverez en dessous une citation le concernant avec les dates des différentes opérations ainsi qu'un article de journal de l'époque.



Ils sont donc allés jusqu'à la région de Muong Koua-Nga Na Son jusqu'au 24 Mai et surtout en pointe à Kung Rip le 9 Mai, soit deux jour après la chute de Dien Bien Phu. Il m'a raconté que les coolies les avaient abandonnés et qu'ils étaient rentrés en évitant les grands axes. Il avait suivi ses Méo qui l'avait ramené à bon port. Sa chemise tombait en lambeau avec l'humidité. L'un de ses lieutenants avait voulu rentré par la route qu'ils avait pris à l'allé et il ne l'a jamais revu.



Les informations sur les forces militaires au Laos sont rares et s'est sur votre forum que j'ai enfin entendu parler du 4 BCL. J'ai d'autres documents et photos. Cordialement
avatar
4 BCL

Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2014
Age : 46
Localisation : Crissey 71530

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Jeu 30 Oct - 13:58

merci 4e BCL, pour ces superbes documents,

j'avais comme notion que le 4e BCL était toujours présent à Muong Saï en juillet 1954 (?)


Muong Saï
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Jeu 30 Oct - 14:04

pour Adrien,

c'est bien des éléments du 2e R.E.I. qui étaient présents, Godard en parle dans son livre :



avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

4 BCL après mai 1954

Message  4 BCL le Jeu 30 Oct - 15:23

En effet, ils sont retournés à Muong Saï et y sont restés jusqu'au 1 Juillet 1954. Voici une photo du camp face nord.



Puis le 4 BCL est devenu le 9° bataillon d'infanterie Lao après la réunification avec le Pathet-Lao. Voici ce qu'il reste actuellement du camp de Muong Saï. Il a été occupé par des Viet Minh puis par des conseillés Russe. Il a été bombardé par les américain dans les année 1970. Actuellement il ne reste plus qu'un bout du mur d'enceinte et le vieux réservoir d'eau qui était enterré. Sur l'emplacement du camp longtemps abandonné, le gouvernement Loatien a fait construire un musée pour la région d'Oudomxay sur la colline Phou Sebey (Sebey étant la traduction Lao de "CB": nom de code du camp du 4 BCL. Ceci aurait surement fait sourire mon grand père.



Le 16 Février 1955, mon grand père a été affecté à la Mission Militaire Française au Laos, afin de former une armée de coalition Laotienne. Il a quitté le Laos en 25 Octobre 1955.



Instruction des soldats Méo du 4 BCL à Muong Saï.

Cordialement
avatar
4 BCL

Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2014
Age : 46
Localisation : Crissey 71530

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Jeu 30 Oct - 16:44

merci 4e BCL,
c'est très intéressant... j'apprend des choses sur ce bataillon

4 BCL a écrit:
Les informations sur les forces militaires au Laos sont rares et s'est sur votre forum que j'ai enfin entendu parler du 4 BCL. J'ai d'autres documents et photos. Cordialement

il faut être très patient en ce qui concerne la guerre d'Indochine... j'ai pu récemment entrer en contact avec un ancien du 8e BCL. Mais.... comme toujours, il ne racontent pas grand chose....

cordialement
avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Jeu 30 Oct - 18:05

note de service 4e BCL de 1954

avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  4 BCL le Jeu 30 Oct - 18:30

Bonsoir, j'en ai aussi une copie web. Ce document a été vendu au enchères et je suis arrivé trop tard. L'original m'intéresserai. Je ne l'ai pas en archive. C'est une note de service pour recruter des opérateurs radios. Voici un autre document de mutation au 4 BCL et a l'intention, du colonel de Crevecoeur. Cordialement.

avatar
4 BCL

Messages : 4
Date d'inscription : 29/10/2014
Age : 46
Localisation : Crissey 71530

Revenir en haut Aller en bas

Colonne ou colonnes vers Dien Bien Phu

Message  Jean-Louis Archet le Dim 2 Nov - 16:45

Il semblerait qu'il y ait eu en réalité deux colonnes qui s'ignoraient... Celle du GCMA avec Sassi et ses amis Hmong et la colonne dite Crévecoeur bien que ce dernier soit à Vientiane. Pas de coordination entre les deux colonnes...
Il n'y avait pas de sympathie entre bien des chefs militaires et les équipes du GCMA pourtant très efficaces mais qui faisaient désordre dans une armée à cheval sur les règlements (pas de beaux uniformes, pas trop de respect des galons...) même si de nombreux officiers ont admiré et soutenu les cadres du GCMA qui eux-mêmes se sentaient différents et "à part").

Dans les récits des acteurs de cette époque on trouve quelque écho de cette dualité..

On avait beaucoup de peine à comprendre que la guerre contre les vietminh ne serait efficace que si comme eux on mettait en place des troupes mobiles aptes aux coups de mains... comme les hommes de Vandenberghe, Rusconi, Bergerol..., ou encore ceux du capitaine Bigeard quand il était dans la haute région... Personne n'a suivi l'exemple donné par le colonel Leroy qui avait pourtant pacifié toute une province au dus Vietnam, on l'a flatté, on l'a jalousé, on l'a laissé tomber... (voir son livre "Fils de la Rizière"), il avait compris que le combat était d'abord et surtout politique et qu'il fallait conquérir le coeur et le soutien des paysans en leur assurant sécurité et prospérité au lieu de s'appuyer sur la riche bourgeoisie et les grands propriétaires terriens qui pressuraient les paysans vietnamiens (les nhaqués comme on disait de façon un peu péjorative) et étaient donc les meilleurs recruteurs du Vietminh...

Ceux qui ont gagné sont ceux qui ont rallié (parfois par la force, voire la terreur) la masse paysanne (abusée) et qui se trouvaient "comme un poisson dans l'eau" au milieu d'elle...

Jean-Louis Archet

Messages : 28
Date d'inscription : 31/12/2013
Age : 73
Localisation : Morières les Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  1er para lao le Dim 2 Nov - 18:10

ces deux colonne étaient dans la même zone avec des effectifs, une mission et une orientation géographique différentes...

avatar
1er para lao

Messages : 103
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colonne "Crève coeur"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum