Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Mar 24 Mai - 16:59

Bonsoir,
J'éprouve un sentiment de tristesse ce soir, à l'annonce de la mort d'un Ancien avec lequel j'avais pu longtemps m'entretenir sur ses deux séjours en Indochine.
Monsieur Maurice GENTY, Breveté Para en Inde en 1945, ancien de la Force 136 parachuté au Laos en 1946 et Chef du Commando Para Nord-Vietnam N°19 1951-52 avec le grade d'adjudant, Moniteur Para et Largueur bien connu du monde Para notamment au Sénégal, EMIA, il a fini Capitaine avec la fonction de Chef de Bataillon détaché dans l'Armée Camerounaise.
Voici un petit souvenir qu'il m'a laissé :


Respects à ce Grand Monsieur trés sympathique et trés abordable !

Jérôme


Dernière édition par Bawouan le Ven 18 Nov - 7:33, édité 2 fois
avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Mer 13 Juil - 20:14

Bonsoir,
Voici l'éloge funèbre prononcée par le Capitaine FOUIN président de l'UNP 44 lors des obsèques de Maurice GENTY :

Capitaine Maurice Genty
Ta famille, tes anciens compagnons d’armes, tes camarades de toutes les associations et amicales dont tu faisais partie : Légion d’Honneur, Médaille Militaire, DPLV – ACUF – ANOC – TDM- tes amis, les anciens parachutistes de tous grades d’hier et d’aujourd’hui de Loire-Atlantique et de Vendée sont réunis ici pour te rendre un dernier hommage et un ultime adieu. Tous sont là présents pour te témoigner la considération, l’estime et l’affection qu’ils te portent.
Maurice est né le 12 novembre 1921 à Saint-Marcel en Saône et Loire, ses racines qu’il aimait retrouver avec ses anciens conscrits et ramener quelques bonnes bouteilles du terroir bourguignon.
Tu t’engages en janvier 1940 pour la durée de la guerre, mais sept mois plus tard tu es démobilisé du fait de l’armistice. Toutefois en janvier 1941, tu rengages 4 ans pour servir au 13ème RTS, stationné en Algérie puis à Dakar. Tu es nommé caporal puis caporal-chef.
En 1943, tu es de nouveau désigné pour l’AFN, tu rejoindras Bizerte puis Djidjelli au sein du CLI qui devient 5ème RIC. Entre temps tu es nommé sergent.
En mai 1945 avec ton commando, tu embarques pour Colombo à l’époque des Indes anglaises où tu es breveté parachutiste. Puis ce sont les opérations de contre guérilla qui commencent pour chasser l’occupant japonais. Tu es parachuté au Siam puis au Laos. Tu passes successivement sergent-chef et un peu plus tard sergent-major. Au cours de cette période tu obtiens une première citation au titre de la guerre 39/45. Le 15 septembre 1946, tu es breveté moniteur parachutiste et promu adjudant en 1948. En fin de séjour, tu es rapatrié sur la métropole où tu rejoins la première demi-brigade para à Vannes-Meucon.
En novembre 1949, tu es à nouveau désigné pour l’Indochine et servir au 1er BCCP puis aux Commandos Nord-Vietnam en 1951 après une prolongation de séjour. Pendant ce 2ème séjour, trois titres de guerre te seront décernés à l’ordre de la brigade, de la division et du corps d’armée. Tu es promus adjudant-chef le 1er avril 1953.
De retour en métropole tu es admis à suivre le stage des EOA à Saint-Maixent et tu es promu sous-lieutenant. Tu rejoindras à nouveau la 1ère ½ BCCP à Bayonne en octobre 1954 qui entre-temps a déménagé de la Bretagne. Mais bientôt c’est l’Algérie qui s’enflamme, et que tu rejoindras pour servir au 2ème RPC. Tu es promu lieutenant en octobre 56. Le 5 novembre 1956 avec ton régiment, commandé par le colonel Château-Jobert, tu es parachuté à Port-Saïd en Egypte. Opération réussie militairement mais foirée politiquement. De retour en Algérie, tu poursuivras les activités opérationnelles de ton régiment. Tu seras à nouveau cité et décoré de la croix de la valeur militaire pour une brillante action où tes capacités de chef de section et d’entraîneur d’hommes, sont mises en évidence. Dès la fin de ton séjour en Algérie, tu es désigné pour servir à Madagascar, séjour qui durera 30 mois. C’est sur ce territoire que tu rencontreras une charmante jeune fille que tu épouseras en octobre 59.
Puis à nouveau le 1er RPIMa à Bayonne où tu es promu capitaine en 1962. Tu y exerceras le commandement d’une compagnie d’instruction.
Courant 1963, tu pars avec ta famille pour un séjour au Cameroun pour y servir au titre de l’assistance technique. Tu t’impliqueras pleinement dans ta mission de coopérant. Cet Etat fraîchement indépendant est encore peu stable, l’union sacrée n’étant pas encore réalisée cela se traduit par des troubles interethniques. Par ta fonction de coopérant, tu participeras à des opérations de maintien de l’ordre. Tu te distingueras le 29 juillet 1964 en abattant plusieurs rebelles menaçant la sécurité de tes hommes. Pour cette action, tu es cité à l’ordre de la Vaillance Camerounaise.
De retour en France, faisant valoir tes droits à la retraite après 25 ans de service, tu es rayé des cadres et de l’armée d’active, après un stage d’initiation aux affaires à la chambre de commerce à Paris. Maurice poursuivra alors une carrière dans les assurances au sein des Mutuelles du Mans.
Voilà résumé, ton riche passé militaire aventureux. Tes 7 titres de guerre, ta rosette d‘officier de la Légion d’Honneur et ta médaille militaire montrent que tu as été un vaillant soldat et que tu as souvent mis ta vie en danger au cours de ces trois guerres menées loin de la métropole.
Les anciens parachutistes que nous sommes sont en deuil. Maurice était la gentillesse et la générosité même. Il appartenait à de multiples associations, ne ménageant pas sa peine pour participer à toutes les festivités, les rassemblements patriotiques mais aussi à nos peines.
Ma dernière visite à ton domicile la semaine dernière avec un camarade me laissait peu d’espoir, ton état physique et moral laissait présager une proche fin de vie. En fin de messe, un camarade viendra dire notre prière, celle que tu as tant de fois récitée sans papier devant le linceul ou le cercueil de tes camarades tombés au hasard des combats dans la jungle indochinoise ou pour les obsèques de camarades de notre association.
Cher Maurice, que Dieu te garde dans le repos éternel, que notre patron saint Michel t’accueille auprès de lui et te réserve une place privilégiée au paradis des parachutistes.
Tes enfants et petits enfants peuvent être fiers de leur père et grand-père. Au nom de tous nos camarades des associations présentes ici, j’adresse à Madame Annick Genty, souvent mise à l’épreuve et à toute sa famille nos sincères condoléances et notre profond respect.
Maurice, tu vas nous manquer, nous ne t’oublierons pas, nous te disons adie
u.


Bien cordialement
Jérôme

avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  le 6 le Sam 1 Oct - 18:28

Au hasard d'une lecture ...

Que de respects mérite ce brave ! Nous lui devons notre histoire et encore bien plus ...

Nos Anciens d'indo atteignent une piste ,hélas , délicate ... Combien d'entre Eux nous ont parlé de l'enfer ... de leurs motivations pour défendre nos valeurs sur ces infernales collines ...

Ma soif de savoir , hélas reste veine ...

Il est vrai qu'ILS atteignent un age ou le bilan de leur passage ici bas s'impose , alors ça serait à nous de les aider à nous tranmettre , encore faut il avoir la chance d'en connaitre ...
avatar
le 6

Messages : 119
Date d'inscription : 05/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  COLO le Lun 3 Oct - 10:20

C'est bien triste ! la roue tourne, et nos Anciens laissent le sac sur le bord de la piste pour rejoindre le Ciel !
avatar
COLO

Messages : 320
Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Lirelou le Mar 15 Nov - 12:37

Bonjour,

A ce rythme, là haut, ils vont disposer d'une sacré commando !
Pourvu qu'ils ne nous attaquent pas, on serait pas de taille.

avatar
Lirelou

Messages : 259
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 50
Localisation : Sud 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Kerzina le Jeu 17 Nov - 22:55

Bonsoir,

Quelqu'un saurait-il précisément au cours de quelles missions (et à quelles dates) M. Maurice GENTY avait été parachuté au Siam puis au Laos ?
C'est forcément après juin 45, puisqu'il embarque en mai 1945 pour Colombo ; mais jusqu'à quelle date a-t-il été accordé des citations au titre de la guerre 39/45 ? Au delà de la reddition japonaise ??

Concernant les parachutages au Siam, j'ai connaissance d'un parachutage de 60 hommes du CLI (capitaine LE GUILLOU) le 22 octobre dans la région de Nongkhay au Siam, et les 20 et 23 octobre, une soixantaine hommes également de la DGER (capitaine ROUGER et lieutenant de MORRIS) dans la région de Lakhon, toujours au Siam. Des aérotransports en Dakota (40 à 60 hommes de la DGER) dans la région de Paksé au Laos entre le 11 et le 18 octobre (Cdt VAUCHERET).

Cdt,
Philippe

avatar
Kerzina

Messages : 278
Date d'inscription : 12/09/2010

http://philippe.millour.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Navarre sans peur le Ven 18 Nov - 6:31

Kerzina a écrit:Bonsoir,

Quelqu'un saurait-il précisément au cours de quelles missions (et à quelles dates) M. Maurice GENTY avait été parachuté au Siam puis au Laos ?
C'est forcément après juin 45, puisqu'il embarque en mai 1945 pour Colombo ; mais jusqu'à quelle date a-t-il été accordé des citations au titre de la guerre 39/45 ? Au delà de la reddition japonaise ??

Concernant les parachutages au Siam, j'ai connaissance d'un parachutage de 60 hommes du CLI (capitaine LE GUILLOU) le 22 octobre dans la région de Nongkhay au Siam, et les 20 et 23 octobre, une soixantaine hommes également de la DGER (capitaine ROUGER et lieutenant de MORRIS) dans la région de Lakhon, toujours au Siam. Des aérotransports en Dakota (40 à 60 hommes de la DGER) dans la région de Paksé au Laos entre le 11 et le 18 octobre (Cdt VAUCHERET).

Cdt,
Philippe

Sa fait beaucoup de monde pour des commandos de la force 136.


Dernière édition par Navarre sans peur le Ven 18 Nov - 16:16, édité 2 fois
avatar
Navarre sans peur

Messages : 189
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 21
Localisation : Haut-Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Ven 18 Nov - 7:37

Bonjour,
Voici l'annonce de son décès paru dans la dernière revue de l'UNP :



Pour les précisions, je vais jeter un oeil dans les notes que j'ai prises
Cordialement
Jérôme
avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Kerzina le Ven 18 Nov - 18:56

Navarre sans peur a écrit:
Kerzina a écrit:Bonsoir,

Quelqu'un saurait-il précisément au cours de quelles missions (et à quelles dates) M. Maurice GENTY avait été parachuté au Siam puis au Laos ?
C'est forcément après juin 45, puisqu'il embarque en mai 1945 pour Colombo ; mais jusqu'à quelle date a-t-il été accordé des citations au titre de la guerre 39/45 ? Au delà de la reddition japonaise ??

Concernant les parachutages au Siam, j'ai connaissance d'un parachutage de 60 hommes du CLI (capitaine LE GUILLOU) le 22 octobre dans la région de Nongkhay au Siam, et les 20 et 23 octobre, une soixantaine hommes également de la DGER (capitaine ROUGER et lieutenant de MORRIS) dans la région de Lakhon, toujours au Siam. Des aérotransports en Dakota (40 à 60 hommes de la DGER) dans la région de Paksé au Laos entre le 11 et le 18 octobre (Cdt VAUCHERET).

Cdt,
Philippe

Sa fait beaucoup de monde pour des commandos de la force 136.

Certes,

mais comme mes sources sont des écrits du Lt-Colonel Huard, du Général Boucher de Crêvecoeur, du Général Mourier, de Jean Deuve, complétés de témoignages de deux survivants de la mission sur Paksé, et que toutes ces informations se recoupent, j'ai tendance à croire qu'elles ne sont pas discutables...
Il ne faut pas perdre de vue que ces parachutages n'ont plus pour but la lutte contre les Japonais, mais la reprise en main des territoires controlés par le Lao-Issala.
De manière plus concrète, les missions que j'ai mentionnées sont respectivement le parachutage de la Cie B du CLI, la mission Kay II et la mission Kay I (DGER).

Cdt,
Philippe

avatar
Kerzina

Messages : 278
Date d'inscription : 12/09/2010

http://philippe.millour.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Kerzina le Dim 20 Nov - 12:09

Bonjour,

J'ai continué de "creuser" le parcours éventuel de M. Maurice GENTY.
Par rapport aux informations communiquées par Jérôme, alias Bawouan, je retrouve bien pour le CLI un embarquement d'Alger le 13 mai 45 pour un débarquement à Colombo le 27 mai.
Il semblerait que le seul parachutage d'éléments du CLI au Siam ou au Laos soit effectivement celui de la Cie B du capitaine LE GUILLOU. Celui-ci a eu lieu le 22 septembre, et non pas le 22 octobre comme je l'ai indiqué dans mon précédent post (mea culpa) : parachutage à Nong khay au Siam dans la nuit ou tôt le matin, et arrivée à Vientiane de l'autre côté du Mékong à 12h30. Cette arrivée d'une soixantaine de commandos français à Ventiane est d'ailleurs mentionnée dans le journal de guerre du père de notre colistier Jean-Roger DANEL.
Breveté moniteur parachutiste en septembre 46, au Laos ? terrain d'aviation de SENO ?? Si oui, il aurait pu y croiser mon oncle qui y a été dispatcher courant 46...
Dommage que Jean-Roger et moi même n'ayons pas eu connaissance plus tôt de la carrière de M. GENTY : nous aurions eu beaucoup de questions à lui poser !

Cdt,
Philippe

avatar
Kerzina

Messages : 278
Date d'inscription : 12/09/2010

http://philippe.millour.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  danel le Dim 20 Nov - 14:20

Bonjour à tous
Je confirme Philippe.
Sur le site du CLI renseigné par son président Mr Pierre Guinet, d'après le témoignage des anciens, on peux lire :

"Du 23 au 30 septembre la Cie B à l'effectif de 60 cadres est parachutée au SIAM à NANG KHAI pour renforcer clandestinement le Groupement FABRE au Laos. A VIENTIANE elle trouve l'armée chinoise. Les ordres étant d'éviter l'affrontement elle se retire à 15 km au Nord à TAN NGON et BAN KOEUN où elle est violemment attaquée par des bandes basées au Siam sur l'autre rive du Mékong."

http://cli.pagesperso-orange.fr/

Pour info, voici la chronologie des opérations du CLI



et une photo de groupe à Calcutta à l'entraînement (photo appartenant à la collection de Pierre Guinet ) :



De fait, cela ajoute à la tristesse de perdre un combattant de la première heure, un frère d'arme de notre père ou de notre oncle.
Comme l'a dit Lirelou, les sticks là-haut sont presque complets.
Cdlt,
Jean-Roger
avatar
danel

Messages : 129
Date d'inscription : 15/07/2011
Age : 69
Localisation : Montmorillon

http://daneljeanroger@yahoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Dim 20 Nov - 18:44

Bonsoir à tous,
Superbe photo, travaillant ce week-end et n'ayant pas fini de ranger mon expo, je n'ai pas eu le temps de jeter un oeil sur les notes prises
lors des visites à domiciles chez Mr GENTY, il me parlait souvent du Colonel Jean DEUVE, j'essaye de jeter un oeil ce soir, il avait un frère aussi
qui a combattu dans cette période en Indo, j'ai une photo à vous montrer également ! Il avait mis des annotations sur le livre de PISSARDY, je vais essayer
de regarder !
Je vais essayer de contacter son fils
A +
Jérôme
avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Admin le Dim 20 Nov - 19:40

Bonjour,

Merci pour ces précisions très intéressantes ! Passionnant et malheureusement des événements peu connu, même des initiés.
Philippe, as tu consulté les archives de la DGER à Vincennes concernant les missions Kay I et Kay II ? J'avais rencontré un historien qui faisait des recherches sur ce service, apparemment toutes les archives de l'unité ont été déclassées.

cordialement,
Antoine.
avatar
Admin
Admin

Messages : 1601
Date d'inscription : 23/12/2008
Age : 24
Localisation : St-Aignan (41)

http://laguerreenindochine.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Dim 20 Nov - 20:49

Bonsoir,
J'ai retrouvé les notes concernant Mr GENTY, malheureusement elles sont essentiellement axées
sur son deuxième séjour, celui où il était chef d'un Cdo Nord-Vietnam !
Voici le foulard du CLI 5è RIC où il m'avait mis l'endroit précis où il avait sauté au Siam :




Voici les annotations qu'il avait marqué sur le livre de PISSARDY Les Paras en Indochine :





Je m'en veux de ne l'avoir pas questionné précisément sur la Force 136 au Laos
Il avait effectué 6 mois supplémentaires à la fin de son premier séjour, en effet on avait demandé des volontaires pour refaire
le parcours des différents combats du Groupe pour récupérer les corps de tous les camarades inhumés à la hâte dans la Jungle.
Cordialement
Jérôme
avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Kerzina le Dim 20 Nov - 23:26

Bonsoir,

Tout d’abord merci à Jérôme d'avoir pris le temps de fouiller dans ces notes et documents, qui confirment bien ce que l'on supposait.

Je n'ai (malheureusement) pas consulté les archives de la DGER à Vincennes, mais à la bibliothèque du SHD j'ai pu consulter le livre du Général Jean BOUCHER de CRÈVECŒUR. « La libération du Laos. 1945-1946 » (publication du Service Historique de l'Armée de Terre ; 1985) qui est naturellement une des références sur ces missions ; complété par les mémoires du LCL HUARD.
J'ai moi même échangé il y a un certain temps quelques mails avec une personne qui faisait des recherches assez poussées sur les "Jedburghs" parachutés en Indochine, et en particulier sur le commando K II (j'ai d'ailleurs repris son distinguo entre les missions K I et K II, mais cela n'est pas très clair : peut-être qu'en fait ces deux missions étaient-elles regroupées sous le même nom de code K II).
Concernant la mission que j'appelle donc K I, et à laquelle avait participé mon oncle, j'ai eu la chance d'en discuter avec le Général MOURIER qui en fit partie, et suis en contact avec deux camarades lycéens de mon oncle qui en firent également partie ; sans oublier, naturellement, le récit qu'en a fait le Cne AYROLLES dans son livre « L'Indochine ne répond plus ».

Ci-dessous photo de cinq lycéens partis d'Hanoi après le 9 mars 45 et qui firent partie de ce commando. Tous moins de 20 ans. Quand cette photo a été prise à Calcutta en septembre 45, trois d'entre eux ont déjà été décorés de la Crois de Guerre.



Autres photos sur le commando K I à Calcutta :
http://philippe.millour.free.fr/Photos/DGER/Photos.htm

et tant qu'à faire, pour ceux qui sont intéressés par le sujet et ne l'ont pas encore lu : le lien pour le journal de guerre de Roger DANEL :
http://philippe.millour.free.fr/Indochine/Invites/Danel.html

Bonsoir (et bonne nuit),
Philippe



avatar
Kerzina

Messages : 278
Date d'inscription : 12/09/2010

http://philippe.millour.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Lun 21 Nov - 6:40

Bonjour,
Les notes concernant Maurice GENTY pourront peut être intéresser certains :

-CLI basé à Djidjelli en Algérie quand Maurice GENTY le rejoint.
-Brevet moniteur N° 302 et attribution du brevet Para français avec N° 21703 le 28/9/1945
-Pour le brevet, 4 sauts de Dakota sur 2 jours dont 1 saut de nuit par 2 équipes de 5 hommes (Français) en même temps que des Hollandais, des Mallais et des Chinois.
-Chez les Anglais un saut de guerre permettait l'attribution automatique du Brevet para.
-Le nom de guerre de SOUQUET : KERNEVEL
-Cdt GUENON et ASP HERSELIN tués à Vientiane en décembre 1945
-Pour le 2è séjour trajet aller sur le Pasteur, retour sur le Staz Theiden (bâtiment Hollandais)
-L'abbé GUYODO aumonier du 1er BCCP
-Adjudant GENTY, Chef du Commando Para Nord Vietnam N°19 du 5/2/1952 au 5/6/1952 assurant l’intérim entre le départ du LTN POUEY(officier rang) et du SLTN LAMOTHE, Commando basé dans le Delta du Tonkin (Fleuve rouge).
-Dans son commando, 120 indigènes répartis en 3 sections : 1 Section Muong et 2 sections de Nord vietnamiens encadrés par des sous-officiers français.
-Quand je lui parlais de l'insigne de son commando, il souriait en disant ne pas s'en souvenir et précisait qu'il avait autre chose à faire que de s'occuper de faire fabriquer un insigne.
-Il était grand ami avec le Medecin principal Jacques GINDREY, il l'a breveté Para à Madagascar quand tous les deux y étaient en poste
-A fini sa carrière comme Capitaine assurant les fonctions de chef de bataillon dans l'Infanterie Camerounaise, au cours d'un embuscade tendue par des rebelles, a failli y passer, il a tué lui même plusieurs rebelles et s'est vu décoré de la Croix de la Vaillance Camerounaise


Voilà les quelques notes captées au cours de mes entrevues avec Mr GENTY, ce n'était pas évident de noter, captivé par les récits de cet ancien, et n'était pas équipé pour le filmer !
A la base j'allais le voir pour qu'il me guide et me donne quelques conseils pour mon étude sur l'Officier Para en Indo, car il était féru d'histoire et avait connu ces évènements, c'était les mes premiers "interview" et n'était pas encore très bien organisé malheureusement !
C'est au cours de la toute première visite chez lui que j'avais appris que le Colonel DESMONS ancien commandant d'unité du 8è Choc à Dien Bien Phu résidait à 500m de chez lui en maison de retraite il n'avait malheureusement plus sa tête et décédait 8 jours après, à 2 ans près j'aurai pu lui parler !

Sur ce !
Bonne journée à tous
Cordialement
Jérôme


avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  le 6 le Mar 22 Nov - 8:15

Que de plaisir et d'intéret à vous lire ...

On voit que le CLI est une source de l'histoire trés importante de l'Indochine Française !

Mille fois " merci " !

( Pour "figer" les récits de nos Anciens , nous avons maintenant des moyens numériques extraordinaires [ 100h d'enrégistrement dans une boite d'allumette...] ... Il ne ne nous manque plus que .... ...des ANCIENS ... ) clown
avatar
le 6

Messages : 119
Date d'inscription : 05/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Maurice Genty au commando nord vietnam 19

Message  maoulen le Jeu 22 Nov - 20:06

A plurieurs reprises Maurice Genty m'a raconté ses séjours en Indo et plus précisément au Commando Nord Vietnam 19. La famille a eu la gentillesse de me donner les photos de lui au commando. On le voit décoré par Fourcade lors de la passation de commandement. Genty avait assuré l'intérim durant six mois en attendant l'arrivée du lieutenant Lamoth. Ce dernier trouvera la mort dix mois plus tard en opération. J'ai aussi un compte-rendu d'opération rédigé par Genty où il raconte que lui et ses hommes ont été mitraillés par l'aviation française lors d'une traversée de rivière. Habillés comme des viets, on les avait tirés comme des viets. Bilan : six hommes au tapis avant l'attaque prévue. Si vous êtes intéressées j'ai quelques autres anecdotes.





maoulen

Messages : 41
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  maoulen le Jeu 22 Nov - 20:11

PS : je ne suis pas certain à 100% que ce soit Fourcade mais cela m' a été confirmé par 3 passionnés. A vous de me dire !
Au plaisir de vous lire

maoulen

Messages : 41
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Ven 23 Nov - 6:30

Salut Maoulen,
Merci pour ces photos, n'hésites pas à nous en présenter d'autres !
Un grand bonhomme, le père GENTY
A bientôt
Jérôme
avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

anecdotes maurice genty

Message  maoulen le Jeu 21 Fév - 20:59

J'ai décidé de prendre un peu de temps pour vous raconter quelques anecdotes concernant Maurice Genty. Je notais dans mes cahiers à chaque fois et c'est avec toujours autant de plaisir que je les relis. J'adorais écouter cet homme simple et clair dans ses explications ayant servi la France de 1940 à 1965.

Sa première blessure

Maurice n'a été blessé que deux fois en opération entre 1940 et 1965. On peut dire qu'il avait de la chance. Sa première blessure c'était au Laos lors de son premier séjour 45-46. En effet il devait construire un fortin de bambou, de terre et de troncs dans le village de Ban Keun au nord de Ventiane sur les bords de la Nam Ngum. Il était régulièrement attaqué par les viets ou Lao communistes (très grosse attaque en novembre, décembre 1945 et février 1946). Ils étaient 100 (dont vingt français) face à 800 à 900 VM. Maurice avait piégé à la grenade et au bambou affuté les alentours du poste. Un soir avec son copain Monceau, équipé d'un FM Bren, il décide d'aller en reconnaissance pieds nus (pour ne pas user leurs chaussures car peu de ravitaillement). Mais il tombe nez à nez avec une section viet, retour au galop au poste en zig zag, car pris pour cible par les viets. Et c'est en courant qu'il s'est transpercé le pied gauche avec un bambou qu'il avait posé quelques heures avant. Il échappait aux balles ennemies mais pas à ses bambous...

Le ravitaillement du poste Ban Keun

Les évacuations étaient limitées car trop périlleuses, ils étaient obligés de rejoindre Bankok (?) à 800 km (en tout cas le Siam) car il n'y avait pas de pont aérien. Sortir du fortin assiégé , deux jours de pirogue, deux jours de charrette puis la marche. Soit minimum dix jours de transport (le temps de mourir plusieurs fois...). Donc la politique était « on se débrouille sur place ». Un jour un lieutenant a été victime de son tromblon lance-grenades qui a explosé (des grenades chinoises). Le lieutenant a le haut de la cuisse ouvert, l'os ressortant sur vingt cm. Le médecin demande au sergent Genty de mettre ses mains dans le choum, d'appuyer sur l'os et de faire des noeuds pour bloquer les artères. Le voilà promu infirmier.
Et le lieutenant est toujours en vie...

Au commando nord Vietnam n°19

Le rythme des patrouilles était trois nuits d'embuscade pour une nuit de repos. Il fallait être le plus léger possible, priorité aux munitions. Ils consommaient de la viande boucanée au soleil qu'il ne fallait pas oublier de faire griller, sinon on avait le droit aux asticots, et emportaient l'éternel boudin de riz. Ils n'étaient pas en tenue noire mais en tenue cu nao (marron foncé), coiffés d'un casque de latanier et armés de MAT 49 et de MAS 36 et carabine usm1(jamais eu de Thompson ni de Sten). Maurice avait sa canne et son P38.
Au moins à 2 reprises, lui et ses hommes se sont faits « allumés » par les troupes françaises qui les prenaient pou des VM. En juin 52,en traversant une rizière inondée (heureusement car elle a absorbé les éclats) il essuie 8 tirs de mortiers de 105 = 6 gars au tapis. Le même jour en traversant une rivière après avoir récupéré des barques, il se fait mitraillé par l'aviation. Mauvaise journée !!!!
Un autre jour, en manoeuvre avec des blindés, Maurice vient discuter avec l'officier de cavalerie et laisse ses hommes en repos près d'une pagode quand il voit le dernier blindé arrivé faire tourner sa tourelle et ouvrir le feu à l'obus de 75 sans autorisation sur … les gars du commando. Aucun blessé sauf le tireur du blindé qui s'est fait « remonter les bretelles d'une manière musclée » par Maurice

Merci d'avoir pris le temps de connaître davantage ce « grand »monsieur

maoulen

Messages : 41
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  lr le Jeu 21 Fév - 21:28

bonjour

es tu sur pour le calibre du mortier ? ou alors un simple canon peut etre ?

lr study
avatar
lr

Messages : 1399
Date d'inscription : 31/12/2008
Localisation : bord de la mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  maoulen le Jeu 21 Fév - 21:45

Bonsoir
N'étant pas un expert en artillerie ou en mortier, je me bornais à copier ce qu'il me disait. Des erreurs de calibres sont tout à fait possible. je suis sûr que des pros du forum vont aranger tout cà. C'est un peu la même chose pour les lieux comme Ban Keun ou Bang kon au Laos. Je n'osais pas toujours le faire répéter. Concerant cette localité laotienne, Maurice me disait y consommer chez les notables laotiens des oeufs de 100 ou 1000 ans quis sont des oeufs couvés . Il a bu aussi du choum d'une bouteille dans laquelle selon lui flottait une vésicule biliaire d'un VM tué auparavant. Désolé de ne pas être plus précis mais c'est hélas trop tard pour demander les précisions.
Cordialement

maoulen

Messages : 41
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Bawouan le Ven 22 Fév - 12:11

Bonjour Maoulen,
Merci pour ces anecdotes concernant Maurice GENTY ................
Pour le 105 mm, ce sont des obusiers et non des mortiers, je pense, les Français utilisaient des obusiers US, le 105 HM2, la différence entre le canon et l'obusier, c'est le rapport entre le calibre et la longueur du tube, le tube de l'obusier étant plus court que celui du canon !
Bien cordialement
Jérôme
avatar
Bawouan

Messages : 877
Date d'inscription : 20/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ancien de la Force 136 et Chef du Commando 19

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum